Refusons l'optimisme

1300 manifestants annoncés hier matin pour dénoncer l'extrême droite à Périgueux. J'ai croisé des personnes venues du sud du département, plus loin que Sarlat. 1300 personnes ou même 1500 selon certaines sources, c'est à la fois déjà pas mal de monde mais c'est aussi très peu.
On a défilé sur les boulevards, on a chanté et crié, on a brandi des pancartes, on a rigolé, on s'est offusqué, on a écouté des déclarations et puis on est rentré chez soi. Comme on pouvait s'y attendre, c'était surtout l'occasion pour les gens de gauche de se retrouver, de se compter. Comme attendu, les personnes de droite ou du centre n'étaient pas particulièrement présentes. Bon.
Derrière tout ça, il y a les élections législatives qui approchent, la constitution du Nouveau Front populaire et l'espoir de deux victoires en une. Prendre le pouvoir et battre le RN. Ce n'est pas gagné. Toutes les composantes de la gauche étaient représentées. Les partis politiques, des syndicats (pas tous), des associations. On se réjouissait d'une belle participation des jeunes autant que de la présence des plus vieux.
Mais voilà. On peut espérer, on peut y croire, on peut en rêver mais c'est loin d'être gagné. Je me refuse à être optimiste. L'optimisme, c'est souvent ce qui précède la déception, la désillusion. Je ne suis pas optimiste et j'estime avoir de bonnes raisons pour ne pas l'être dans le cas présent.

Des références
La jeunesse s'exprime


Contre le RN
Contre le racisme, la fascisme et même la nazisme


Raciste un jour, raciste toujours
bonne humeur chez les jeunes


Les Bérus étaient souvent cités
Après, l'orthographe n'était pas le sujet


Donc !

Tandis que Macron, ses sbires et sa clique s'acharnent à faire en sorte que l'extrême droite raciste prenne le pouvoir, pendant que les macronistes envahissent les plateaux de télévision et les studios des radios pour dire tout le mal qu'ils pensent de la France insoumise, organisation dangereuse et éloignée des principes élémentaires de la République, pour dire, aussi, comment eux seuls (les macronistes) peuvent représenter la seule voie envisageable pour que tout continue à aller bien dans ce pays, alors que Macron, Attal et les autres crétins clarifient leurs opinions en montrant qu'ils préfèrent le Rassemblement national à une coalition de gauche, il existe des personnes qui bricolent dans leur garage.

Ainsi Jean-Bertrand qui, avec l'idée de faire de substantielles économies, décide de construire sa motocyclette à partir d'éléments disparates puisés çà et là au petit bonheur la chance.
Las ! Jean-Bertrand n'est pas un bon bricoleur et n'a que quelques vagues notions en mécanique. Nous le voyons sur l'illustration ci-après insérée lors du tout premier essai de sa monture motorisée et on constate des soucis de serrage de boulons évidents. Tout fout le camp, rien ne tient, mais ce n'est que partie remise. Quoi qu'il en soit, nous saluons Jean-Bertrand et le félicitons pour son acharnement à rouler en deux roues motorisé.

moto en kit
Une belle motocyclette bricolée de bric et de broc



Et !

Appel à manifester
Soyons nombreux à combattre les idées d'extrême droite et son arrivée au pouvoir.

Collectif de vigilance et de lutte contre les extrêmes droites en Dordogne

Haut de page