dessin

Journalisme d'investigation et orthographe de guerre

Lorsque le journal Sud-Ouest a une information de la plus haute importance qu'il faut absolument dévoiler dans les délais les plus brefs, ici, en l'occurrence, des promotions sur les carburants (c'est hyper important, si, si…), il peut arriver que la priorité ne soit pas donnée à de basses questions orthographiques. Ça a au moins le mérite de m'amuser un peu. Bien sûr, la rédaction a été assez prompte à corriger son erreur. Ouf.

Lire la suite

Optimisme relatif

Sans minimiser ni le drame actuel ni les menaces inquiétantes qui planent sur l'Humanité, il convient malgré tout de conserver un sourire de bon aloi et de voir le bon côté des choses. Déjà, cette guerre, pas encore tout à fait mondialisée, a permis à nos chers journalistes d'oublier la COVID-19 et cette sombre affaire dont personne ne se soucie réellement des élections présidentielles françaises dont l'issue semble bien arrêtée avant même que le premier bulletin soit glissée dans l'urne.

Le drame existe bien, je n'en disconviens pas un instant. Poutine est sans aucun doute légèrement inquiétant, je vous l'accorde. La menace des missiles nucléaires n'engage pas à l'hilarité, je le condède. Cependant…

Lire la suite

Tout fout le camp !

La guerre nucléaire qui se profile à l'horizon, Taubira qui jette l'éponge, le prix du gas-oil qui n'en finit pas de battre des records, Bernard Arnault qui aurait perdu 5 centimes d'euro… Tout va de mal en pis et rien ne permet de penser que ça va s'arranger.

Lire la suite