automobiles

Des Volkswagen

Avec ses 21 529 464 exemplaires, on ne peut pas dire que c'est une automobile rare. Elle est, de toute l'histoire de l'automobile, celle qui a été le plus largement diffusée. Née de l'alliance entre Ferdinand Porsche et le régime nazi, elle n'a pas eu à souffrir de son passé et a été adoptée partout et par tous. Ce n'est certainement pas une automobile exempte de défauts mais je la considère encore aujourd'hui comme l'une des voitures les plus amusantes à conduire.

Lire la suite

France terre d'énergie

On le sait, en France, si on n'a pas de pétrole, on a des idées à foison. Une "jeune pousse" parisienne a fait sensation lors du dernier conseil des ministres en présentant son invention spectaculaire et innovante permettant, au prix d'une légère adaptation, de faire fonctionner une 2cv Citroën au vin de France (blanc ou rouge). De nombreux partenariats sont déjà évoqués avec les vignerons du Bordelais et de Bourgogne pour les aider à écouler leur production qui, faute d'attirer la jeunesse de France, reste dans les caves.
Gageons que nous verrons très bientôt de nouveau ces belles 2cv Citroën fleurir sur les belles routes du pays. Quelque oreille indiscrète glissée là où il fallait nous rapporte qu'au sein du groupe PSA on parle sérieusement de créer une nouvelle marque (New Deuche) chargée de réintroduire dans nos villes et nos campagnes ce joyau de la technique d'antan.
Plus écologique que le pétrole, moins radioactif que le nucléaire, la procédé Œnauto s'installe en quelques heures pour quelques centaines d'euros. Economique sur la distance, éco-responsable et favorisant les circuits courts, l'aménagement de votre bicylindre préféré par des équipes spécialement formées vous garantit de nombreux kilomètres avec un seul plein. Finalement, le seul risque est que l'on siphonne votre réservoir pour étancher une petite soif !

Lire la suite

Entre-deux-guerres

Petit luxe et grand luxe aujourd'hui. Nous sommes dans la période de l'entre-deux-guerres, vers la fin des années 20 pour la Citroën, dans les années 30 pour la Delage. Bien que ne courant pas dans la même catégorie, ces deux automobiles n'étaient pas destinées aux masses laborieuses de leur époque. Le luxe du petit bourgeois, du petit commerçant, du petit notable de province pour la Citroën ; le luxe de l'élite, du vrai riche, de la haute société pour la Delage.
Les solutions techniques utilisées pour la Citroën B14 sont encore rudimentaires. Un moteur à soupapes latérales refroidi par un système de thermosiphon suffit bien. Pour la Delage D6, on a un noble moteur à six cylindres de belle puissance.

Lire la suite

La Dauphine et le break

Ça a beau être laid, j'aime. Ces breaks Citroën ont un aspect suffisamment bizarre pour qu'elles parviennent à retenir mon attention. Petit, j'étais étonné par la double plaque d'immatriculation de l'arrière. Je ne comprenais pas l'utilité et, pour dire la vérité, je ne la comprends toujours pas vraiment.
La Dauphine a déjà été l'objet d'une photo il y a quelques années. Je me souviens que son propriétaire m'avait expliqué avoir réalisé lui-même l'installation des deux phares supplémentaires. Un beau travail qui donne une touche sportive à cette modeste automobile.

Lire la suite

Gordini Export

Parce que l'on peut, en même temps, tout à la fois, concomitamment, d'une façon simultanée, aimer les automobiles Renault et la bière, les créatifs du bureau de marketing de la Régie Nationale des Usines Renault, en partenariat avec l'Union Brassicole des Joyeux Zythologues, lancent en ce printemps 1962, une série spéciale aujourd'hui très recherchée par les collectionneurs impénitents.

Lire la suite