Tentative de feuilleton collaboratif du mardi (5)

C'est le gentil Sax/Cat qui s'attèle à la lourde tâche de la rédaction d'un nouvel épisode de ce feuilleton collaboratif et roboratif. Quelqu'un prendra-t-il le relai pour un sixième épisode ? Mystère !

Ça n'avait pas été bien long.

Le porte-feuille de Gérard Moyeux dans la poche de la veste, sa carte d'identité à lui, Roland Verne, dans le pantalon, il avait même eu droit aux excuses des contrôleurs.

Quant au pauvre Gérard, avec son T-shirt Ricard® en loques, pas de papiers et deux Leffe dans l'estomac, il avait toutes les chances de finir au poste. Et ensuite il lui faudrait s'expliquer avec les contrôleurs.

...

25, rue Jules Verne, Roland était arrivé.

Ça lui faisait toujours un drôle d'effet de voir le nom de son arrière grand-oncle par alliance sur une plaque de rue. Dans le portefeuille de Gérard, il y avait ses papiers avec son adresse, 300 euros et des photos.

L'adresse, 25 rue Jules Verne.

Les 300 euros, il en manquait 50 qui avaient été transformés en quelques sandwiches et un bouquet de roses rouges. Les photos, celles de Colette, avec toujours un bouquet de roses rouges à portée de main.

Son discours était tout prêt, Gérard a fait une grosse bêtise, il va sûrement perdre son job, il risque de ne pas revenir avant plusieurs jours, s'il revient. Si Colette marchait dans son histoire, il pouvait espérer passer quelques nuits ici, le temps que Gérard arrive à se sortir des ses ennuis. (Il se sentait quand même un peu coupable d'être attiré par Colette. Qu'en penserait Robert ?)

Il allait sonner quand la porte s'ouvrit violemment, et un homme sortit en courant suivi par Colette rouge de colère. Roland resta quelques secondes interdit, puis réagit enfin :

- Robert, mais qu'est-ce que tu fais ici ?

Un commentaire à ajouter ?

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Répondez et vous serez entendu.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : https://blog.michel-loiseau.fr/trackback/1797

Haut de page