La digestion et Micro$oft

Après quelques jours d'interruption, il est difficile de reprendre le collier.

Ce soir, en sortant du boulot, je suis allé faire de la maintenance informatique chez une personne qui avait des problèmes avec un logiciel de chez Microsoft. Du coup, je suis rentré chez moi assez tard, je me suis fait à manger un truc horrible mais rapide à préparer et maintenant, je vais laisser mon organisme se débrouiller avec tout ça. Le travail de la digestion m'a toujours paru à la fois inquiétant et terriblement intéressant. C'est qu'il s'en passe, des trucs et des machins, dans l'affaire de la digestion ! Les aliments ingérés qui commencent à se disloquer à grands renforts de coups de mandibules assassines aidées dans leur tâche par la salive ; ces mêmes aliments qui dégringolent dans l'estomac pour une séance de malaxage dans un bon bain chaud de sucs gastriques avant de s'en partir pour un long voyage à travers les chemins tarabiscotés des intestins jusqu'à ce qu'ils trouvent la sortie et plongent dans une piscine de flotte douteuse. Je préfère manger qu'être mangé, c'est une chose certaine.

En débutant ce billet, je n'avais pas de sujet mais je ne pensais pas que j'allais parler de digestion. D'ailleurs, j'avais commencé en parlant de problème informatique banal. C'est marrant comment il fonctionne, mon cerveau. C'est que je dois avoir des neurones pas bien nets, si ça se trouve. Quoi que, l'autre jour, j'ai appris que des neurones, il n'y a pas que dans la boîte crânienne qu'on en a. On en a aussi plein les intestins. Du coup, on revient au sujet que je ne pensais pas aborder et la boucle est bouclée. En prime, je vous donne matière à réflexion et je peux aller bouquiner en paix, avec la conscience tranquille et l'esprit reposé. Demain sera un autre jour.

Un commentaire à ajouter ?

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Répondez et vous serez entendu.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : https://blog.michel-loiseau.fr/trackback/1861

Haut de page