De la schnouf chez les verts

Ah il est beau l'exemple donné à la jeunesse de France ! On apprend que la coco coule à flot chez les écolos et qu'ils se remplissent les fouilles de leur commerce délétère. C'est pas joly-joly.

Non mais quel scandale ! Que les Verts têtent leur pétard en riant bêtement, on s'en doutait un peu. Ça fait partie de la panoplie. Assis en tailleur dans une pièce enfumée, occupés à boire du thé bio du commerce équitable en parlant des fôôôrmidables carottes biologiques achetées à la coopérative bio-bobo du coin à un tarif tout à fait respectable et de la couleur des lunettes d'Eva tout en écoutant de la musique planante. Que les mouvements écolos soient des repaires de drogués, ça n'étonne pas grand monde, il faut le reconnaître. Et puis, bon, tant qu'il est question d'herbe charentaise cultivée sans engrais et avec amour, hein, ça ne fait pas grand mal.
Mais là, on entend parler d'une tout autre affaire bien plus embarrassante. Il y aurait du bon gros trafic bien juteux, des sommes colossales d'euros. Et là, ça ne fait plus vraiment rire. Alors, comme on dit, il y a présomption d'innocence.

Scandale ! De la drogue chez les écolos !

Un commentaire à ajouter ?

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Répondez et vous serez entendu.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : https://blog.michel-loiseau.fr/trackback/1856

Haut de page