Cron

Aujourd'hui, j'ai perdu quelques heures à tenter de faire fonctionner une tâche cron sur un serveur Linux. Pour ne pas même laisser le temps au suspense de s'installer dans vos esprits embrumés, je vous dis dès à présent que j'ai échoué.

C'est un PC qui fait office de serveur web de développement. Sur ce PC, il y a une version déjà un peu ancienne de Ubuntu. Ubuntu, c'est une distribution Linux basée sur Debian. Linux, c'est un système d'exploitation dont le noyau a été créé par Linus Torvalds et son nom vient directement du prénom de son créateur. Linux, c'est bien. Linux, c'est parfois très simple à utiliser et, parfois aussi, plutôt du genre à vous faire vous arracher les cheveux. Mais dans l'ensemble et malgré tous les petits défauts de la chose, c'est assez bien pour qu'un grand nombre de serveurs web de par le vaste monde de la vaste toile fonctionne avec des serveurs équipés de Linux et le trio Apache, php et MySQL.
Parmi les utilisateurs de Linux, on trouve des personnes qui ne connaissent rien à l'informatique et se contentent d'utiliser un ordinateur et d'autres qui ne jurent que par la ligne de commande et en oublieraient presque qu'un ordinateur peut éventuellement être utile à quelque chose et ne constitue pas juste un jeu par lui-même.
C'est un collègue qui m'a demandé de mettre en place une tâche cron sur ce serveur de développement. Une tâche cron, c'est une tâche que l'on programme pour qu'elle se lance régulièrement, à telle date, à telle heure, tel jour, tant de fois par heure ou toutes les tant de minutes. Le principe est suffisamment simple pour que je pense le comprendre. Vous avez un fichier que vous créez ou éditez et vous écrivez votre programmation selon une syntaxe bien renseignée et documentée. C'est vraiment très simple. Et des fois, ça fonctionne.
Le problème, c'est que cette fois-ci, ça ne veut pas fonctionner. Il s'agit de lancer cette tâche toutes les 15 minutes et cette tâches est un script php qui va agir sur la base de données. En théorie, c'est simple à mettre en œuvre. Parce que je n'y parvenais pas et que les journaux me renvoient des erreurs, je suis parti à la pêche à la solution sur Internet. Ce qui est bien, avec Linux, c'est qu'il y a une large communauté d'utilisateurs à travers le monde. Pour ma part, je me contente des pages écrites en français et en anglais. Les autres, je ne les comprends pas du tout. Alors déjà, c'est un bon point, mon problème n'arrive pas qu'à moi. Ils sont nombreux à y être confrontés. Et la communauté est souvent là pour donner la solution. Le petit problème, c'est que ces solutions ne fonctionnent pas toujours et qu'elles ne sont pas partout identiques. Il arrive qu'un utilisateur dans la panade finisse par trouver solution à son problème et qu'il s'exclame sur un forum que son problème est résolu. Il ne donne pas la solution pour autant. On est heureux pour lui mais on commence à s'agacer un peu aussi.
J'ai parcouru tout un tas de sites et de forums. J'ai essayé plein de choses, j'ai édité, effacé, remplacé, relancé et rien de rien, ça ne veut pas fonctionner. Je ne vais pas lâcher l'affaire. Un moment, j'ai pensé que, peut-être, il existait un problème lié aux droits sur le fichier php. Mais non, ce n'est pas cela. Il me reste une piste à explorer. D'après ce que j'ai pu lire et comprendre, il se peut que php soit installé de deux manières sur un serveur. Soit c'est un ajout à Apache, soit c'est un élément de Linux. Certaines personnes prétendent que la solution peut être à aller chercher par là. Quoi qu'il en soit, que tout cela ne vous empêche pas de dormir.

Un commentaire à ajouter ?

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Répondez et vous serez entendu.

Haut de page