Mot-clé - paysage

Fil des billets - Fil des commentaires

jeudi 12 janvier 2017

Soleil d'hiver

Hiver quelque part

mercredi 5 octobre 2016

Soleil et noyers

Lumière dans les noyers

Lumière à la noix

lundi 3 octobre 2016

Passage par les forges

Je suis de nouveau passé voir les forges de Savignac-Lédrier, au bord de l'Auvézère, dans le Périgord vert. Elles sont toujours présentes. J'aime y faire une petite marche à l'occasion. Le site m'attire et je me promets de suivre un jour une visite guidée. En attendant, deux photos des lieux qui vont peut-être vous faire penser à des photos déjà publiées ici.

Forges de Savignac Lédrier

Forges de Savignac Lédrier

lundi 8 août 2016

Encore une histoire qui finit bien et un essai d'image à grande plage dynamique

Ce matin, je travaillais sur une commande en cours lorsque le NAS[1] s'est mis à émettre un bip plaintif et répétitif. Il ne me faut pas longtemps pour comprendre qu'un disque a rendu l'âme et il ne me faut pas beaucoup plus de temps pour trouver le disque de secours et l'installer. Le logiciel interne du serveur de stockage le reconnaît aussitôt et je lance une restauration de la somme de contrôle. Tout est bien qui finit bien. Enfin il reste un risque pour qu'un autre disque vienne à lâcher durant cette restauration. Alors, la totalité de mes données contenues sur ce volume sera perdu. J'espère que cela n'arrivera pas.
Il s'agit d'un petit serveur doté de quatre disques durs de 2To configuré en RAID 5. Pour faire simple, cela signifie que je n'utilise que trois disques et que le quatrième est utilisé par le système pour cette somme de contrôle. Admettons que j'écrive "1" sur le disque A, "2" sur le disque B et "3" sur le disque C. Le système écrira "6" sur le disque D. Si le disque A tombe en panne, le système reconstituera son contenu en faisant une petite opération à la portée du premier informaticien venu. Si le disque D défunte, le système calculera de nouveau la somme de contrôle à partir des données des trois autres disques.
Evidemment, on perd un quart de la capacité totale théoriquement offerte par l'ensemble des disques. On gagne en sécurité. Le système n'offre pas non plus une sécurité totale et infaillible. Il peut arriver que deux disques défaillent en même temps ou presque. Ça m'est déjà arrivé et là, c'est la catastrophe. Pour bien faire, il faudrait avoir deux systèmes redondants. Un qui copie l'autre. Alors, on perdrait beaucoup d'espace. Je vous laisse calculer. Il existe d'autres protocoles RAID. On peut par exemple avoir dix disques sur lesquels on écrit et deux qui écrivent la somme de contrôle en redondance. Tout cela revient assez cher et il convient d'estimer la valeur de ses données.
Depuis quelques années, on nous incite à faire appel au cloud pour sauvegarder ses données. L'idée n'est pas idiote, elle n'est pas gratuite non plus. Faire confiance au savoir et au sérieux de professionnels, pourquoi pas ? Mais il est nécessaire d'avoir une très bonne connexion Internet et espérer ne pas avoir de panne de réseau. Le mieux serait de doubler les sauvegardes. Une sauvegarde en local et une dans le Cloud. Ça a un prix, ça prend du temps, il faut voir si l'on tient à ses fichiers.
Honnêtement, ça m'ennuierait bien un peu de perdre tous mes travaux, toutes mes photos, tous mes projets en cours. Il est difficile de chiffrer la valeur de tout cela, il est un peu moins difficile d'estimer le temps nécessaire pour tout refaire. Bien sûr, tout ne mériterait pas d'être refait. Bien sûr aussi, tout ne serait pas possible à refaire. Le problème est directement lié à la question de données numériques. Il existe plus de risques pour perdre ses fichiers que ses dessins sur papier, ses négatifs ou diapositives. A chacun de faire en connaissance de cause.

Hier, j'ai voulu essayer de faire une photo HDR de l'étang que je vous ai déjà présenté il y a quelque temps. J'ai fait sept prises de vue à différents temps de pose. Le résultat n'est pas de nature à me faire penser que cela valait le coup que je m'essaie à l'exercice.

Tentative d'image HDR

Note

[1] Network Attached Storage pour dire que c'est un serveur de stockage en réseau

samedi 30 juillet 2016

Encore une photo pourrie

Etang de la Bachellerie

dimanche 19 juin 2016

Village de Creysse dans le Lot

Creysse

lundi 23 mai 2016

Commarque

C'est selon moi l'un des châteaux les plus intéressants du département de la Dordogne. Perché sur sa falaise du Périgord Noir à quelques kilomètres des Eyzies-de-Tayac-Sireuil, en surplomb de la vallée de la Beune, l'ensemble que constitue le château avec sa chapelle et ses habitations date du 12e siècle. Le lieu était occupé bien avant et ceci depuis le néolithique au moins. Dire aujourd'hui ce qu'était la vie à Commarque durant le Moyen Âge est difficile pour moi qui n'aie pas les compétences requises. Pour autant, bien des indices laissent à penser que les lieux devaient accueillir une population assez importante. Au pied des falaises, de part et d'autre de la Beune, on trouve des traces d'habitat troglodytique ou d'abris sous roche. Des constructions vraisemblablement en bois qui devaient sans doute abriter un petit monde de paysans, cultivateurs et éleveurs, d'artisans, aussi. Pour qu'un château ait été dressé ici, pour qu'un autre château ait été construit en face, le château de Laussel, il faut que cette vallée de la Grande Beune ait été une route de passage et on imagine que l'on y commerçait, s'y restaurait, s'y arrêtait. De la route qui a pu exister, on ne voit plus grand chose mais l'idée de suivre un cours d'eau n'est sans doute pas idiot dès lors que l'on voyage.
J'ai connu le château de Commarque à l'époque où il était encore à l'état de quasi abandon. A l'époque, je ne sais plus par quelle route, j'y arrivais par le haut et découvrait le donjon et, en contrebas, la chapelle en ruine. Le tout était largement envahi par les ronciers et si l'accès était possible il l'était sous la responsabilité de chacun. Pour s'y rendre aujourd'hui, il faut accepter de laisser sa voiture à plusieurs centaines de mètres et de descendre vers la vallée à pied, sous le couvert des bois, en empruntant un sentier. Et c'est là l'un des points forts de ce site. En laissant les véhicules loin du château, on préserve le site. L'accès aux abords est libre et gratuit. On peut longer les falaises, découvrir les traces des habitations troglodytiques, profiter du calme, des chants d'oiseaux, de l'apaisante course de la Beune, de la végétation fleurie. Contre huit euros, on peut visiter les aménagements de l'ensemble castral et les expositions mises en place dans les salles restaurées des corps de logis.
Cette fois-ci, je n'ai pas fait la visite mais j'y retournerai et j'essaierai d'y revenir lorsqu'il fera beau. J'ai tenté de faire quelques photos mais vraiment, la lumière n'était pas belle. J'ai tout de même essayé de faire un panoramique que je vous propose pour vous donner l'idée d'aller découvrir les lieux par vous-même.

Château de Commarque
Site officiel du château de Commarque

samedi 23 avril 2016

Bagnoles diverses

11 BL

SIMCA Beaulieu

Caravelle

Ces trois photos ont été faites à Ségonzac dimanche dernier. Les trois sont passées par l'ordinateur. Sur la première, j'ai détouré les voitures et reconstruit la route avant de l'incruster dans un paysage à qui j'ai appliqué un flou pour être en accord avec la SIMCA qui présente un flou naturel. Sur les deux autres, j'ai supprimé des éléments indésirables.

vendredi 15 avril 2016

Et pendant ce temps, le Coly coule

Coly

jeudi 7 avril 2016

Retour aux forges

Forges de Savignac-Lédrier

Savignac-Lédrier - le hangar à charbon, le château et la forg

Savignac-Lédrier - la retenue d'eau et le château

dimanche 27 mars 2016

Château de Biron

Château de Biron

samedi 19 mars 2016

Nérac, village du Lot-et-Garonne

Nérac

Nérac

vendredi 4 mars 2016

Moutons en Périgord

Moutons

Moutons

samedi 13 février 2016

Quelques arbres

arbres dans le ciel et sur le pré

- page 1 de 2

Haut de page