Mot-clé - insecte

Fil des billets - Fil des commentaires

jeudi 7 juillet 2016

Une dernière mouche (pour l'instant)

Bon, encore une mouche. Je pense que j'ai fait le tour de la question. Demain, ce sera tout autre chose avec un dessin de véhicule à moteur volant !

Une mouche de plus

Mouche parée au décollage

Prête au décollage

mardi 5 juillet 2016

Le jeu de la mouche

Jeu de la mouche

Vous allez finir par la prendre

Mouche panoramique

Encore une mouche

mouche

lundi 4 juillet 2016

J'ai essayé de faire mouche

Hier, je me suis mis en tête d'essayer d'utiliser le flash en mode manuel. L'idée m'est venue après que j'ai lu les propos d'un bon photographe qui disait utiliser un flash de cette manière. Je n'ai pas eu à aller loin, la glycine qui envahit ma terrasse a été un bon terrain de jeu pour m'essayer à cette technique.
J'installe l'objectif 100mm macro sur le Canon 60D et pour rendre le jeu un peu plus complexe et amusant, j'utilise tout en mode manuel. Je fais la mise au point à l'ancienne en tournant la bague de mise au point sur l'objectif, je règle le couple ouverture-vitesse à mon idée. Bien. Maintenant, trouver le sujet. Il y a bien une invasion de pucerons. J'essaie mais n'en tire rien de bien intéressant. Toutefois, ça me permet de comprendre comment régler le flash. Et une mouche arrive. Je m'approche, je procède aux réglages, je déclenche, la mouche s'envole. J'ai une photo presque nette. Par contre, la lumière me semble bonne.

Qui se sent morveux qu'il se mouche
Et ce matin, j'ai de nouveau fait un essai, avec les pucerons, cette fois. Pas simple avec le très léger vent qui fait bouger le feuillage.

pucerons qui tournent en rond
Et encore une autre mouche. Je ne pense pas que ce soit la même que la première, j'ai du mal à les identifier avec exactitude.

Mouche

samedi 25 juillet 2015

Identifiez-vous

Coléoptère

samedi 14 mars 2015

Hôtel tout confort

C'est en terre de Périgord Vert, au cœur du village de Savignac Lédrier, que j'ai vu cet hôtel à insectes. L'idée est amusante, peut-être utile. Je me suis demandé s'il était si difficile, pour les insectes concernés par ce genre d'établissement, de trouver un endroit où se poser quelque temps. Nous sommes tout de même en pleine campagne, les murs lézardés, les troncs d'arbre, les failles rocheuses, les anfractuosités diverses ne manquent pas. Je ne suis pas à proprement parler un insecte et ne peux donc pas, même en faisant beaucoup d'efforts, me mettre à leur place. Il est possible que, si jamais j'étais né diptère, coléoptère ou lépidoptère, je serais heureux de trouver un petit hôtel dans un cadre bucolique, calme, proche de la nature. J'imagine que des personnes plus au fait que moi en matière de vie et mœurs du vaste monde des insectes se sont penchés sur la question et ont décidé qu'il fallait absolument et incontinent agir. Je soupçonne une action écologiste. Il n'est même pas impossible qu'une quelconque association de défense des animaux ait fait pression pour que la municipalité finisse par accepter que l'on bâtisse, sur l'espace communal et en s'affranchissant d'une demande de permis de construire, ce gîte douillet.
L'hôtel a été conçu pour satisfaire tout le monde. Sont présentes les chambres pour les insectes qui aiment la terre cuite, celles pour ceux qui préfèrent le bois sec, celles encore pour qui aime être à l'étage, sous les toits ou au rez-de-chaussée. Les xylophages, eux, pourront grignoter la structure même de l'hôtel. Parce que je n'ai nulle part trouvé trace d'un tarif, je suppose que l'hôtel est gratuit. Il n'est pas dit si l'on peut bénéficier du room service et si l'on peut se faire servir un petit-déjeuner continental.

Hôtel à insectes

samedi 15 novembre 2014

Sur la touche

Une guêpe mise sur la touche

samedi 13 septembre 2014

Une fleur, deux photos

Fleur

Fleur

vendredi 13 juin 2014

Buffet à volonté

Hier, mon pot de miel de vieil ours mal léché s'est renversé. En d'autres temps, ça serait passé inaperçu. Il a fallu qu'il fasse chaud. Le miel s'est liquéfié et s'est répandu sur quelques uns de mes dessins. Pour pouvoir nettoyer, j'ai sorti mes dessins sur le pas de la porte. Du miel s'est donc retrouvé au seuil de la porte. Voilà le contexte.
Tout à l'heure, alors que je m'apprêtais sans grand enthousiasme à procéder à l'encrage d'un dessin pourri, laissant libre cours à mon côté oisif, je me mets à regarder ce qu'il se passe au dehors. Et là, j'observe une scène amusante. Il n'aura pas fallu très longtemps pour qu'une fourmi découvre le trésor que j'avais laissé là ! Elle est allée chercher ses copines et elles font bombance. Je peux vous dire qu'elles y vont avec application et, probablement, gourmandise. Ça m'a fait penser à ces animaux qui se retrouvent autour du point d'eau et qui observent une trêve le temps d'étancher leur soif. J'ai observé les fourmis durant quelques minutes. Ça se bouscule, ça frétille des antennes, ça s'englue un peu, aussi. C'est amusant. Je me suis imaginé dans la même situation, découvrant, par exemple, une montagne de cocaïne ou de caviar. Ou des tonnes de pâtisseries diverses. J'imagine tout un tas de bonshommes et de bonnes femmes agglutinés autour du festin libre d'accès, s'en mettant plein la lampe pour pas un sou. L'aubaine miraculeuse, le cadeau tombé du ciel. Un coup à croire en une intervention divine. C'est un coup à ne plus douter de l'existence providentielle, un truc pareil. Je me suis demandé si ça pouvait nous arriver, à nous autres humains, de tomber sur une quantité pareille de nectar. Dans le genre, oui, on peut tomber sur des mûres à profusion, sur un arbre fruitier qui n'attend que nous, sur une explosion de cèpes dans les bois. Je ne sais pas si c'est tout à fait pareil. Pour les fourmis, franchement, ça semble être l'affaire du siècle. Pour nous, je me demande ce que ça pourrait représenter.
La photo n'est pas géniale mais elle m'amuse.

Fourmis au self service

jeudi 5 juin 2014

Calopteryx Virgo

Selon wikipedia : " Calopteryx virgo, le Caloptéryx, vierge est un insecte odonate du sous-ordre des zygoptères ou demoiselles qui fait partie d'une famille qui ne comprend, en Europe, qu'un seul genre, Calopteryx. " Et oui.

Calopteryx Virgo

samedi 15 juin 2013

Les petits profitent du soleil

Un peu de soleil, ce matin. J'ai ouvert porte et fenêtre. Renouvellement de l'air, chaleur qui entre, piaillement des oiseaux. L'été est à nos portes, il se fait timide, il n'ose pas franchir le pas. On l'attend, on lui dit qu'il peut venir. Le printemps, lui, a eu fort à faire avec l'hiver qui a refusé de lui céder la place, avec détermination. Trois petites photos faites ce matin, pour le blog.
Sur le persil

Sur le persil

Petite araignée dans la glycine

samedi 28 juillet 2012

Une petite libellule qui passait par là

Libellule

- page 1 de 2

Haut de page