Mot-clé - château

Fil des billets - Fil des commentaires

vendredi 23 juin 2017

Vieilles photographies #12

Petite maison

mercredi 24 mai 2017

Montfort

Château de Montfort

mardi 22 septembre 2015

Patrimoine de l'Auvézère

Sur la rive gauche de l'Auvézère, à Saint-Pantaly-d'Ans, on peut trouver le château de Marqueyssac. Je vous en parlais en mai 2014. Suite à ce billet, j'ai été contacté par la propriétaire, Corinne Bouilhac, qui m'invitait à venir découvrir le château à l'occasion des Journées du Patrimoine. Depuis mon dernier passage, bien des travaux ont été réalisés en vue de consolider, de sécuriser, mais aussi d'embellir le bâtiment.

Château de Marqueyssac de Saint-Pantaly-d'Ans
Je ne vais pas vous retracer l'historique de ce château, d'une part parce que je ne suis pas historien et d'autre part parce que je ne ferais que retranscrire ce que peut nous en dire le site des Amis de Marqueyssac. Aujourd'hui, s'il ne reste du château qu'une façade incomplète flanquée d'une tour orpheline de sa sœur qui lui faisait pendant en symétrie par rapport à la tour d'entrée munie à l'origine d'un pont levis permettant de franchir les douves, il faut savoir que la toiture existait encore en 1952. Cette année fut funeste. Un violent orage de grêle eut raison des ardoises et, une fois la charpente mise à nu, le travail de sape put débuter. Il fallut attendre une soixantaine d'années pour que quelqu'un s'émeuve de la santé de la bâtisse.

Château de Marqueyssac de Saint-Pantaly-d'Ans
En 2012, lorsque Corinne Bouilhac devient châtelaine, elle ne le fait pas dans l'optique d'habiter les lieux. Native des environs, elle fonde l'association des Amis de Marqueyssac en 2001 avant de casser sa tirelire pour acheter le château. Celui-ci est désormais classé et bénéficie d'aides pour la sauvegarde de ce qui peut l'être. Pour l'association et sa présidente représentée par la propriétaire, il n'est pas question de rebâtir le château. Evidemment, il s'agit d'abord d'un problème de moyens financiers. Mais c'est aussi qu'il est difficile de savoir comment se présentait le château du temps de sa splendeur. Au fur et à mesure qu'il tombait en ruine, il a servit de carrière de pierres et l'on retrouve des cheminées lui ayant appartenu dans des habitations proches. Dans un premier temps, il s'agit bien de sécuriser les approches du château et, à terme, d'y organiser des manifestations comme celle proposée pour les Journées du Patrimoine. Il est aussi question de retracer au plus près l'histoire de ce château et de lui redonner sa place dans la vie de la commune. Avec l'aide et le soutien des services des bâtiments de France, on a déjà ouvert des fenêtres qui avaient été obstruées et l'on projette de fermer une porte qui avait été ouverte sans doute à l'époque où le château servait de bâtiment agricole.
Si le château n'est pas ouvert à la visite pour des raisons de sécurité, il est possible de contacter l'association des Amis de Marqueyssac pour négocier une visite. Sinon, il est fort probable qu'il sera de nouveau ouvert pour les Journées du Patrimoine 2016.

Château de Marqueyssac de Saint-Pantaly-d'Ans
Il est prévu de continuer les travaux qui devront redonner un peu de son lustre au château. Déjà, on a procédé à une "dévégétalisation" des murs. Dans l'avenir, on pense à retrouver les fondations des murs d'enceinte et à creuser ce qui devait constituer les douves. Il y a beaucoup à faire. Dans la tour droite, la seule qui subsiste, les planchers se sont effondrés et des pierres menacent de tomber. Dans la tour surplombant le porche d'entrée, relativement bien préservée dans sa partie basse, il faudrait nettoyer voire reconstruire les pièces et escaliers. On peut se mettre à rêver de chantiers bénévoles. Si ce château n'est ni le plus grand ni le plus beau des châteaux de Dordogne, il est méritoire de souhaiter le faire revivre.

Haut de page