lundi 15 septembre 2014

Groléjac 2014, un bon cru

Pour la troisième édition du rassemblement de véhicules anciens de Groléjac, les organisateurs ont pu se réjouir d'un nombre conséquent de visiteurs et d'exposants. Le soleil était au rendez-vous et tout concordait pour faire de cet événement une belle réussite.

A quoi ça tient ? Il y a des rassemblements de véhicules anciens qui naissent et qui, année après année, vivotent doucement, présentant peu ou prou à chaque nouvelle édition les mêmes véhicules. Et puis, il y a ceux qui, allez savoir pourquoi et comment, parviennent à attirer de plus en plus de nouveaux véhicules et qui, on l'espère, sont en passe de devenir à brève échéance un incontournable.
Le mérite revient sans aucun doute possible à l'équipe organisatrice mais il y a peut-être le cadre, aussi, qui incite les collectionneurs à faire le déplacement. Là, à Groléjac, en plein Périgord Noir, à quelques encablures du Quercy voisin, on a su appâter les amoureux des véhicules anciens et ils ont répondu présent avec empressement.
Le rassemblement peut se diviser en trois ou quatre parties. Il y a l'exposition accompagnée de démonstrations pétaradantes et de reconstitution de battage à l'ancienne du machinisme agricole ancien. De vieux tracteurs, des moteurs fixes, aussi. Il y a l'exposition, bien plus importante, de voitures anciens. Elle s'étire le long de la berge du lac et sait faire la place aussi bien aux populaires des années 50, 60 ou même 70 et 80 qu'au voitures plus prestigieuses. En plus de cela, il y a une bourse d'échange de pièces détachées et une large place faite au vide greniers et aux stands de restauration. En marge, plus timide, beaucoup trop timide à mon goût, un espace est réservé à la moto ancienne.
Pour commencer la présentation de cette édition, je vous propose une sélection d'automobiles anciennes et de l'unique poids-lourd présent, un Citroën P55. Demain, je vous montrerai d'autres images.

300kg Renault

Citroën P55

5cv Citroën

Peugeot 302

Citroën C4

Ford T

Haut de page