Mot-clé - Samyang

Fil des billets - Fil des commentaires

samedi 26 novembre 2016

Quelque part ailleurs

Quelque part

mercredi 27 juillet 2016

Aller à l'église sans prendre de risques inconsidérés

N'écoutant que son courage, conscient que nombreux sont les lectrices et lecteurs désireux de se rendre dans une église le premier pet de travers venu, la direction du Blog qui nuit (très) grave n'a pas hésité à se rendre à la cathédrale saint André de Bordeaux pour vous permettre d'entrer en relation avec sa divinité prestigieuse sans prise de risque.
Après un bon nombre de démarches auprès de l'épiscopat et un entretien avec M. le pape lui-même en personne, il a été admis que ce blog pouvait amener dieu directement chez vous par écran (béni à l'eau idoine) interposé. Il vous suffit, dès lors que le besoin se fait sentir, de vous rendre sur cette page, d'afficher l'image, de vous agenouiller et de joindre les mains en vous recueillant bien profondément comme il faut. Amen.

Cathédrale Saint-André de Bordeaux

samedi 11 juin 2016

La nuit d'Austerlitz

De retour chez moi après une absence de quelques jours. J'ai passé une nuit à Austerlitz. Pas de trains. Nuit finalement agréable dans un gare calme et silencieuse. J'ai ramené quelques photos.

Pendant la grève

La nuit d'Austerlitz

vendredi 15 avril 2016

Et pendant ce temps, le Coly coule

Coly

lundi 22 février 2016

Encore des vieilleries plus ou moins roulantes

De la Citroën, de la Renault, de la voiture de course, mais aussi de l'américaine et de l'anglaise au programme pour aujourd'hui. Je me suis amusé à sortir le Samyang 8mm pour déformer un peu quelques carrosseries.

Renault Clio ou Kangoo...

5cv Citroën

Oldsmobile

Quelques Citroën

Bicylindre de course

Monoplace Citroën

Silver Shadow II

vendredi 13 novembre 2015

Centre d'Arts Plastiques Contemporains de Bordeaux

CAPC Bordeaux

CAPC Bordeaux

mercredi 28 octobre 2015

Berliet à bidasses

C'est un camion militaire et c'est un Berliet. Il a un drôle de nom. Il a été baptisé GBC 8KT et ça demande un minimum d'explication. Chez Berliet, la lettre G signifie que nous sommes en présence d'un porteur (les véhicules tracteurs ont un T pour première lettre). Le B nous enseigne que ce véhicule a trois essieux. Il peut s'agir d'un 6x6 ou d'un 6x4. Le C pourrait indiquer une classe de tonnage. Il semble que plus cette lettre s'éloigne du A et plus ce tonnage est élevé. Le 8 nous indique la cylindrée approximative du moteur. Dans le cas présent, le moteur 5 cylindres cube 7,9 litres. Le K qui suit nous dit que ce moteur est polycarburant et qu'à ce titre, il peut potentiellement fonctionner avec un peu tout ce qui brûle, de l'alcool à l'huile de vidange. Selon les sources, le T signifierait soit "Tactique" soit "Torpédo".

Berliet GBC8KT

- page 1 de 6

Haut de page