Mot-clé - Land Rover

Fil des billets - Fil des commentaires

samedi 9 janvier 2016

Locus Solus mais pas omnibus

Locus Solus Mobilum

Locus Solus Mobilum

jeudi 24 décembre 2015

Ce qu'il y a de chiant, dans les bois, c'est les arbres

Hier, histoire de bien marquer notre attachement à l'idéologie écologiste, mon frère et moi nous sommes allés nous promener avec un beau 4x4 qui consomme facilement ses 17 litres d'essence aux cent kilomètres dans un bois voisin. Alors que nous avions bien progressé, que nous avions franchi la "mare de la mort", que nous avions sans aucun doute écrasé tout un tas d'insectes, que nous avions perturbé le calme de ce lieu de nature, de calme et de verdure, nous nous retrouvâmes face à des arbres qui nous interdisaient d'aller plus loin.
Allions-nous nous résoudre à rebrousser chemin ? Que nenni ! C'est que nous sommes prévoyants. Nous avions pris avec nous une belle tronçonneuse, les réservoirs plein de mélange et d'huile de chaîne. En une petite cinquantaine de minutes, la route était libérée, les arbres découpés en tronçons d'un mètre, rangés sur le bas-côté, dans l'attente que l'on revienne les chercher, que l'on les fende et qu'ils finissent dans la cheminée.
Nous avons remis la tronçonneuse dans la caisse du Land Rover, nous avons démarré et nous avons poursuivi notre promenade.

Là, on ne va pas pouvoir passer

Quelques coups de tronçonneuse après

lundi 29 juin 2015

Route nationale 20 historique

VW Karmann 1500La RN20 est moins célèbre que sa copine la Nationale 7, celle chantée par Trénet. Pourtant, pour ceux de par ici, c'est la route principale, celle qui conduit à la capitale ou à Toulouse. Je l'ai prise un bon nombre de fois, cette nationale 20, bien avant qu'elle soit remplacée par l'autoroute. A Brive-la-Gaillarde, elle était croisée par la nationale 89. De fait, Brive est au croisement de deux axes majeurs. J'ai appris à l'improviste qu'une promenade d'automobiles anciennes était organisé hier entre Limoges et Brive, c'était la deuxième édition de cette manifestation inter-clubs.

Les clubs de Limoges, de Uzerche et de Brive-la-Gaillarde organisaient cette promenade sur le thème du départ en vacances. L'arrivée était prévue pour 18 heures sur la place de la Guierle à Brive. En y allant, j'ai croisé plusieurs voitures anciennes à partir de Larche. Des personnes qui ne souhaitaient pas s'arrêter trop longtemps à Brive, sans doute.
La balade était ouverte aux véhicules des années 20 à 80. Parmi les plus anciennes, une 201 Peugeot de sport et une Amilcar. Pour les plus récentes, quelques 205 cabriolet ou 305 Peugeot mais aussi des VW Golf ou des répliques d'anciennes. Comme d'habitude, beaucoup de populaires françaises des années 50 et 60. Je vous propose une petite sélection de photographies.

Skoda Felicia cabriolet
Alpine A310 V6
Citroën SM
Alfa Romeo
Austin Healey
Land Rover Serie 3
SIMCA P60
Dodge
Renault Goelette Veedol
Triumph TR4
Citroën DS break
Citroën DS
VW Karmann 1500

mardi 11 novembre 2014

Freins anglais

Le Land Rover de mon frangin ne freinait plus. En observant le bocal de liquide de frein, je m'aperçois que la partie réservée aux freins, l'autre servant pour la commande d'embrayage, était vide. Une rapide inspection m'a convaincu que le problème se situait au niveau de la roue arrière droite. Sans doute un cylindre de roue qu'il faudra déposer et, peut-être, changer. En attendant, une simple purge de cette partie du circuit de freinage a suffit pour que le terrible engin retrouve un semblant de freinage. Nous sommes allés tester tout cela sur les petits chemins et je me suis arrêté pour faire une photo.

Land Rover Serie 2 1966

lundi 21 janvier 2013

Une anglaise dans la neige

En attendant le feuilleton de demain, deux photos du Land Rover de mon frère prises hier dans la neige.

Land Rover Serie 2 dans la neige

Land Rover Serie 2 dans la neige

mercredi 24 octobre 2012

Le charme désuet des vide-greniers

Un vide-greniers. Vous y allez en traînant les pieds. Vous laissez vagabonder un œil torve sur les rebuts et quasi déchets des étals. Une carafe ébréchée, un crucifix incomplet, une poire à lavement. Vous vous arrêtez sur un carton de vieux papiers.

Parmi quelques incunables et palimpsestes millénaristes autant qu'illisibles ; vous trouvez des feuillets manuscrits de quelques auteurs autrefois célèbres. Victor Hugo, Alexandre Dumas, Ronsard ou Montaigne. Vous continuez à farfouiller et vous tombez enfin sur le trésor inespéré. Une authentique carte postale des années 50 (le cachet n'est pas lisible dans sa totalité) représentant une belle Land Rover.
Elle est à vendre vingt centimes d'euro et vous la marchandez à quinze. Vous venez de réaliser l'affaire du siècle et vous êtes heureux. Le bonheur tient à peu, en définitive.

CPland-vignes.jpg

lundi 17 septembre 2012

Le Land Rover dans les vignes

Lorsque l'on a rien à dire ou que l'on n'a pas l'envie ou le courage de le dire, que l'on n'a pas l'intention de passer des heures à dire des choses que personne n'écoutera ; lorsque l'on n'a pas fait de dessin parce que l'on n'en a pas eu le temps et que l'on manquait d'idée ; on se souvient que, pas plus tard qu'hier, je me suis promené en Land Rover dans les bois.

Il a tout de même la santé, ce brave Land de 1966. Hier, je suis passé voir mon frangin pour remettre en route le brave anglais. Il n'avait pas tourné depuis quelque temps et sa batterie avait été mise à charger dans l'attente de cette petite promenade. On installe la batterie, j'agis sur le levier d'amorçage de la pompe à essence et mon frangin me confie la clé de contact. Il démarre presque du premier coup et c'est parti !
Ça n'a pas été une longue promenade mais elle a été agréable. Dans ce bois non loin de chez mon frère, il y a profusion de petits chemins qui sont parfaits pour dégourdir les roues du Land. En deuxième vitesse et en quatre roues motrices, il s'est joué avec facilité et entrain des ornières, des montées, des descentes. Alors, avant de rentrer, nous nous sommes arrêtés à côté de vignes et de figuiers qui proposaient leurs fruits mûrs (que nous n'avons pas volés) et j'ai fait une petite photo souvenir.
Land Rover dans les vignes

dimanche 28 août 2011

Promenons-nous dans les bois

Cet après-midi, après une séance de jardinage, mon frère et moi sommes partis faire un tour de Land Rover dans les bois.

Chez ma mère, le jardinage se fait à la pioche. La terre n'y est pas beaucoup plus dure qu'ailleurs mais elle sert de couverture à la roche. C'est le causse. Si jamais vous voulez planter quelque plante, vous commencez par sortir la pioche et vous faites un trou. Vous enlevez les cailloux inutiles, vous remettez le peu de terre préservée et vous plantez. C'est simple, c'est basique, mais c'est aussi assez fatiguant. Ceci étant, s'il n'est pas convenable de faire pousser des carottes, les plantes poussent plutôt pas trop mal. Ce n'est pas Byzance mais il faut faire avec. Aujourd'hui, il n'était pas réellement question de planter quoi que ce soit mais plutôt de préparer un bout de terrain en prévision. Il était aussi question de nettoyer un peu, d'enlever les herbes indésirables et les racines d'anciens arbustes.
Mon frère m'avait parlé d'aller voir si l'on trouvait des champignons. C'était un prétexte ingénieux pour m'encourager à aller faire un tour avec son Land Rover de 1966. Je ne l'avais pas conduit depuis qu'il avait été réparé par mon grand-frère. Nous nous sommes amusés dans un bois. Les champignons, nous ne les avons pas trouvés. Faut dire que nous ne les avons pas vraiment cherchés non plus. Par contre, nous avons pu constater que ce bon vieux Landy fonctionnait du tonnerre de Zeus ! Dans les petits chemins, dans les flaques d'eau, dans les montées caillouteuses, il a fait montre d'une belle vivacité. J'en ai profité pour faire quelques photographies.

land-28-08-2.jpg

land-28-08-1.jpg

Haut de page