samedi 23 juin 2018

Nous sommes lus depuis la Grande-Bretagne

J'ai vu votre blog de 2016 sur le CMR. J'ai une page de publicité d'origine de CMR publiée pendant 1946. Je pourrais vous envoyer deux images si vous n'avez jamais vu ce publicité.
Cordialement,
Phillip
(Devon, Angleterre)

Ce courrier électronique est arrivé dans ma boîte à lettres hier. Vous imaginez comment j'ai tout de suite répondu positivement à cette honnête proposition ! J'ignorais que le CMR[1] eût édité une publicité. Celle-ci date de 1946 et, je l'ignorais également, fait mention d'une 600cc culbutée apparemment basée sur le même bas moteur que la 750cc latérale.
Nous sommes dans les premières années de l'après-guerre et la France a besoin de véhicules. Le CMR apparaît alors pour, dans un premier temps, reconstruire des motocyclettes à partir des stocks laissés par les forces d'occupation allemandes. On le sait, cela donnera naissance à une très inofficielle BMW, la R73, mélange de R71 et R75.
Les quelques personnes intéressées par l'histoire de ces motocyclettes de l'après-guerre pourront se rapporter à l'étude de 1979 menée par M. de Thomasson, directeur commercial adjoint chez Thomson-CSF, que l'on peut télécharger ou consulter sur le site du club Ratier-CEMEC.
En 1948, donc, le CMR laisse la place au CEMEC[2] et apparaît rapidement la L7[3] qui s'inspire encore largement des BMW. Suivra Ratier qui mettra au point la C6[4] déjà envisagée par le CMR.
Mais le sujet du jour est bien cette publicité du CMR fourni par Phillip. Qu'il soit remercié ! Je tiens à partager avec vous ce document historique.



En annexe, vous pouvez trouver ce document en pdf.

Notes

[1] Centre de Montage et de Réparation des Motocyclettes

[2] Centre d'Études de Moteurs à Explosion et à Combustion

[3] Latérale 750cc

[4] Culbuté 600cc

Haut de page