Tronçonneur ? Délit là !

Ça ressemble un peu à une rumeur ou à un bruit qui court. Selon plusieurs sites dont celui de la France Agricole ou celui du Télégramme, une formation à l'utilisation des tronçonneuses deviendrait obligatoire pour tous, professionnels comme particuliers à partir du mois de décembre. La raison ? Un nombre d'accidents graves trop important (environ 300) et un souci d'harmonisation entre les pays européens.
Que la tronçonneuse soit un instrument à utiliser en connaissance de cause, avec circonspection et prudence, il n'y a aucun souci. Qu'il faille respecter quelques règles élémentaires de sécurité, qu'il faille un minimum de bon sens, je ne le nie pas. Evidemment, envisager de couper un arbre de plusieurs dizaines de mètres de haut au motif qu'il cache le beau soleil d'été juste ce jour où l'on a préparé un barbecue et qu'on a déjà éclusé une vingtaine de bières et quelques litres de vin rosé tiède n'est pas nécessairement une bonne idée surtout lorsque tous les invités veulent participer au jeu.
Une tronçonneuse, oui, ça peut être dangereux. Un peu comme un Opinel©, une cuisinière ou plein d'objets du quotidien. Dans le fond, je ne suis pas contre le fait que l'on conditionne la vente d'une tronçonneuse à la possession d'un permis de tronçonner. Mais bon, parce que je suis râleur par nature, je râle. Devoir payer 250 euros pour apprendre que l'on ne tronçonne pas avec une écharpe qui flotte au-dessus de la chaîne ou que l'on n'entreprend pas de couper un arbre sans s'assurer qu'il n'y a personne là où il va tomber, je trouve ça un peu cher. Et puis, bon, 300 accidents par an ? Je ne me rends pas bien compte mais finalement ça ne me semble pas si tant beaucoup que ça.
Et puis, il y a le cas de toutes ces personnes (et j'en connais) qui utilisent une tronçonneuse depuis des décennies, qui savent ce qu'elles font, qui ont appris sur le tas, des paysans, des fils de paysans, des personnes qui ont choisi d'habiter à la campagne et qui ont des arbres à couper. Va-t-il falloir faire payer cette formation à tous ? Les gendarmes qui sont d'un naturel si ballot viendront-ils contrôler le coupeur ?

Haut de page