(pas de)Tentative de feuilleton collaboratif du mardi

Et oui. Pas de feuilleton ce mardi. Je vous explique pourquoi.

Rien est éternel. Pas plus le feuilleton collaboratif du mardi qu'autre chose. Depuis déjà de nombreuses semaines, le cœur n'y est plus. Je ne vais pas chercher les causes, je m'en fous.
Ce jeu n'aurait sans doute pas dû durer si longtemps. Ce jeu pourrait aussi durer encore bien plus longtemps et même ne jamais s'arrêter.
Nous ne sommes plus que deux à jouer, Liaan et moi. Pour moi, il n'y a pas de souci majeur. Je peux continuer à écrire des épisodes. Même, s'il le fallait, je pourrais très bien me passer de vous et écrire tous les épisodes à venir. Je n'ai besoin de personne pour m'amuser à écrire. Il n'y a aucun problème de ce côté là.
Le gros problème, c'est qu'il semble qu'il n'y ait plus grand monde qui lise le feuilleton. Enfin, je dis cela en me basant sur le nombre de commentaires laissés à chacun des épisodes. Si j'en crois les statistiques, c'est tout autre chose. Les visiteurs sont bel et bien présents et on peut même noter une hausse conséquente de visites à partir de 9 heures le mardi. Etonnant, non ? J'admets sans peine que l'on n'ait tout simplement rien à dire et que l'on se contente de lire ou de parcourir chaque épisode. Mais tout de même.
On pourrait dire beaucoup sur la qualité du feuilleton, des épisodes ; sur le manque de rigueur, sur les invraisemblances, sur les contradictions. C'est là un écueil inévitable de l'exercice, à mon avis. Il y a forcément des détails qui se perdent, des personnages qui disparaissent ou reviennent, des anachronismes et des erreurs. Bon. C'est un jeu. C'était un jeu. Rien de plus.
Dans l'idée, il s'agissait de s'amuser dans l'esprit du "Signé Furax" de Pierre Dac et Francis Blanche. Je ne sais pas si vous connaissez. Il s'agit d'un feuilleton radiophonique qui n'hésitait pas à partir dans tous les sens. L'histoire n'a ni queue ni tête. Le seul guide est l'humour, l'envie de rire et de faire rire. C'était l'idée.
Pour le feuilleton collaboratif du mardi, il n'y avait pas d'idée. J'en avais bien une à la rédaction du premier épisode mais je me doutais bien que personne n'allait me suivre. Il aurait fallu être dans ma tête. De fait, ce feuilleton pouvait prendre n'importe quelle direction et c'est ce qu'il a fait. De l'aventure, du suspense, un peu de sexe, un peu de science-fiction, un peu de policier, un peu d'humour. Il fallait juste que les wagons se suivent tant bien que mal.
Mais bon. Il est arrivé un moment où l'on n'a plus voulu jouer et le feuilleton a commencé sa longue agonie. Il fallait qu'il meure.

Liaan m'a fait parvenir un nouvel épisode. Je ne m'y attendais pas parce que je supposais que personne n'allait livrer de suite. Je me préparais un peu à écrire un épisode ce dimanche après-midi. Mais voilà un épisode qui arrive et qui pose une fin au feuilleton. Le mot "Fin" est bien là. L'histoire se termine.
Et là, j'hésite. Est-ce que je publie cet épisode ou est-ce que je ne le publie pas ? Je suis partagé. Je ne pense pas que le feuilleton repartira et je me dis qu'il est bien qu'il s'arrête. Pour autant, j'hésite. Alors, ne sachant que faire, je me donne une semaine pour réfléchir. Probablement, la semaine prochaine marquera la fin du jeu. On verra.

Une saillie verbale ?

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Répondez et vous serez entendu.

Haut de page