La voiture en bois de Groléjac


Mathis "woody"

Commentaires

1. Le mardi 15 septembre 2015, 09:12 par Liaan

Pour la petite histoire :
Ces automobiles en bois, dites woody (aux USA) ou canadienne (en France) auraient eu une provenance toute prosaïque et toute pratique; c'est le manque de tôle d'acier, dû à la guerre de 39/45, qui donna lieu à ces carrosseries en bois, structure en frêne et bardage en contreplaqué. Ces carrosseries exigeaient un entretien permanent. Et ils n'ont pas perduré dès les contingentements d'acier terminés, mais cette esthétique est restée encore quelques années plus tard par la simple pose de morceaux de bois, puis carrément de simple adhésifs dans les années 1960 (je repense aux Ford Cortina Break)...
C'est vrai que ça a de la gueule, mais l'entretien pour les vrais... (Et je ne parle pas des normes de sécurité en cas d'accident, le bois éclate et fait de sacrés échardes).

2. Le mardi 15 septembre 2015, 09:19 par Liaan

Je parle naturellement des "canadiennes" d'après guerre. Avant, il y eu beaucoup de "voitures en bois", et en particulier pratiquement toutes les carrosseries n'étaient que de simple tôles clouées sur une structure en bois. Cette pratique a aussi perduré après guerre, voir les tous premiers "1000kg" de chez Renault, avant l'adoption du "tout acier" cher à Citroën et les carrosseries monocoques.

3. Le mardi 15 septembre 2015, 09:59 par Liaan

Hé, une auto en bois, laissée à l'humidité, il doit y avoir des champignons...

4. Le mardi 15 septembre 2015, 10:12 par Tournesol

@Liaan : n'est ce pas!vous voyez que vous y venez aux champignons ...:-)
Belle voiture.Je crois que les Morgan s'enorgueillissent c'etre encore en tole cloutée sur structure bois...

5. Le mardi 15 septembre 2015, 13:21 par Tournesol

Mais les vers à bois sont costauds dans la région,si j'en crois la portière avant gauche.

6. Le mardi 15 septembre 2015, 13:46 par Liaan

@Tournesol : Excellent.
Mais j'y vois plutôt une reproduction de décalcomanie, très mode dans les années 1950/1960 que l'on trouvait surtout sur les scooters.(voir le Mambo des décalcos, de Richard Gotainer)
Le grand Sachem Michel nous renseignera plus.

7. Le mardi 15 septembre 2015, 13:55 par Liaan

L'immatriculation de cette Mathis :
LO-153-AU
Ça peut faire
LO ISE AU

D'ailleurs, cette immatriculation m'étonne, d'mon temps, les lettre O et I n'étaient pas utilisée pour cause de confusion avec les chiffres 0 et 1 ?

8. Le mardi 15 septembre 2015, 23:16 par fifi

@Liaan : Bien vu la plaque. J'aurai aimé une photo de la portière, elle a bien un verre à la main cette jolie personne, ou je me gaufre.

9. Le mardi 15 septembre 2015, 23:20 par fifi

@Liaan : Les Juvaquatre, l'arrière n'était - il pont en bois d'arbre, enfin pas toutes.