On se dispute la pucelle

C'est aujourd'hui que notre plus beau président de la République du moment s'en va rendre hommage à Jehanne d'Arc à Domrémy-la-Pucelle pour ses six-cents ans[1].

Note

[1] 600 ans de dame Jehanne, pas du président !

Qui de Marine ou de Nicolas saura le mieux conquérir le cœur de la Pucelle de France ? On peut se demander ce qui pousse notre président vénéré à célébrer en grandes pompes cet anniversaire de la naissance de Jehanne d'Arc. Certaines mauvaises langues[1] prétendent que ce serait à des fins électoralistes et qu'il chercherait ni plus ni moins que de s'attirer à lui les voix du Front Nazional. Calomnie !
Jehanne d'Arc, c'est une figure tutélaire de la France éternelle et le symbole même de la nation, attachée à la religion catholique, apostolique et romaine. Jehanne d'Arc, c'est à la fois la mère, la fille et l'épouse de tout Français qui se respecte ; c'est la force du peuple de France qui sait résister à l'envahisseur et faire don de son corps à la nation. Pour ces raisons, Jehanne n'appartient ni à l'UMP ni au FN. Et puis, bien que Lorraine, Jehanne n'est pas une quiche. Elle sait bien, elle, que le réchauffement climatique n'est pas grand chose par rapport au réchauffement de la plante des pieds.

Sarkozy Jeanne d'Arc

Note

[1] perfides, les mauvaises langues

Une saillie verbale ?

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Répondez et vous serez entendu.

Haut de page