Oscar Go, l'escargot fil-de-fériste intrépide


Qui aurait été comme je l'étais à Azerat ce soir là aurait eu l'insigne honneur doublé de la chance inestimable d'assister à l'unique représentation que l'artiste donnait en France lors de sa tournée mondiale.
Sur un double câble tendu entre deux maisons d'habitation, à pas mesurés, sur un seul pied, Oscar Go se permettait les plus dangereuses figures n'hésitant pas, suscitant la peur et la crainte mais aussi le bonheur et la joie du public, à s'essayer aux plus délicates figures, allant à l'encontre des règles qu'enjoint la prudence, mère de toutes les vertus jusqu'à pousser les limites de l'équilibre dans ses derniers retranchements, la tête obstinément dirigée vers le bas, tout le poids du corps l'incitant à, selon les lois de l'attraction terrestre, choir au sol d'un instant à l'autre très certainement.
Si, il faut en convenir, le spectacle, bien qu'exceptionnel, se révélait un peu trop long dans sa durée, il savait tenir en haleine un public conquis et enthousiaste. Retenant leur souffle, les spectateurs savaient laisser exploser des tonnerres d'applaudissements nourris lorsqu'une étape délicate et périlleuse était passée avec brio et une apparente nonchalance par ce grand artiste de renommée internationale.

Escargot acrobate

Commentaires

1. Le mercredi 20 juin 2018, 07:21 par Le prof Turbled

Retenant leur souffle...? Avec du beurre persillé et du pain frais, le spectacle en eut été plus grandiose encore, voire même... savoureux.

L'équipe et Stade 2 vous tendent les bras Michel, d'autant que Gérard "l'inénarrable" Holtz a (enfin) battu en retraite.

2. Le mercredi 20 juin 2018, 07:28 par Michel

@Le prof Turbled : Bien vu et corrigé. Au début, il était question du "public" mais il y avait répétition. J'ai remplacé par "spectateurs" et n'ai pas été bien attentif. Merci.

3. Le mercredi 20 juin 2018, 07:46 par Tournesol

Bravo.J’ecoutais les dernières Trumperies sur France Info et votre texte est venu à point nommé pour rétablir l’ordre des priorités et un bel exemple pour la jeunesse : Oscar Go joue sa vie,il n’en est pas plus fier pour autant ,si de plus cela peut distraire son entourage il n’en tire aucune vanité.Merci de l’avoir un instant mis en lumière.

4. Le mercredi 20 juin 2018, 08:33 par Liaan

Je me demande si cette vedette internationale n'a pas réalisé quelques prestations dans une bande dessinée nommée Cubitus (série évoquée il n'y pas longtemps par notre éminent (je n'ai pas dit Éminence) Tournesol. Des collègues d'Oscar Go ont un rôle de vedettes dans la série Katz publiée dans le journal de Spirou, avec la particularité de parler en zozotant.

5. Le mercredi 20 juin 2018, 09:06 par Nungesser et Coli, maçons.

Spécialistes de la voltige, nous trouvons que vous auriez pu prendre un portrait plus avantageux de l’artiste. On ne le voit pas de face ! Comment le reconnaître alors, si nous le rencontrons, pour lui demander un autographe ?

6. Le mercredi 20 juin 2018, 09:26 par Liaan

@Nungesser et Coli, maçons. : Plutôt qu'un autographe, vous pourriez recevoir un bavographe...
Tiens, cela me fait penser que je dois nettoyer mes lunettes, ces clowns ont fait une course de lenteur sur les verres.

7. Le mercredi 20 juin 2018, 09:40 par Tournesol

@Nungesser et Coli, maçons. : mais il est pris de face,seulement c’est une face arrière!

8. Le mercredi 20 juin 2018, 09:55 par Le prof Turbled

Ouais! Tout ça c'est bien joli, mais ces sales bêtes mettent à mal mes semis, et pas que. Par temps pluvieux, rien ne leur résiste, rien ne les rebute. Toutes les recettes écolos pour s'en préserver n'y peuvent mais. La seule parade efficace et bio gît malheureusement sur le bord des routes, les quatre fers en l'air, écrasée par les bagnolos (sic), ou dans l'estomac des gitans traditionalistes.
Ne reste plus que les granulés bleus...vive l'agro-chimie! Ou alors, tu sèmes et tu plantes dix fois ce dont tu aurais besoin.
Du coup, j'envisage des vacances en Bourgogne, où je me vengerais dans les meilleures conditions.
Pas danger que je m'extasie (m'extasy?) sur leurs prétendues acrobaties.

9. Le mercredi 20 juin 2018, 10:01 par Bosé Jové

@Le prof Turbled :
Bravo!!! Il était temps que le pragmatisme et le sens des priorités retrouvent la place qui leur est rudement disputée sur ce blog de ravis de la crèche.

10. Le mercredi 20 juin 2018, 10:05 par Manolo le rempailleur

@Le prof Turbled :
Dis-donc, le gadjo, t'as intérêt a modérer tes propos au sujet des traditions de ma communauté, si tu ne veux pas faire la connaissance de mes cousins.

11. Le mercredi 20 juin 2018, 11:51 par Liaan

@Bosé Jové : À propos de pragmatisme, vous remarquerez qu'aucune marque de moto n'a sorti de modèle nommé escargot, limace ou autres snail ou slug, alors que chez certains bikers-customizers, des réalisations de show-bikes nommés ainsi sont publiées dans les magazines. D'autres bikers s'essaient aux courses de lenteur lors des rencontres.

12. Le mercredi 20 juin 2018, 11:55 par Liaan

@Manolo le rempailleur : Vous êtes cousins avec Jo Lopez ?

13. Le mercredi 20 juin 2018, 13:04 par Bosé Jové

@Liaan :
Même à La Cassagne, monsieur, il y a une course de lenteur pour les mobs!

14. Le mercredi 20 juin 2018, 13:17 par Manolo le rempailleur

@Liaan :
Non! Nous, on est la branche noctambule. Pas de caméras, pas de médias. Notre activité demande de la discrétion, car les hérissons sortent la nuit et sont très farouches.

15. Le mercredi 20 juin 2018, 20:12 par Sax/Cat

@Le prof Turbled :
La parade efficace et bio est aussi un.e ingrat.e. Tout l'automne et tout l'hiver à chaque déshibernation il.elle s'est goinfré.e de Canaillou, et maintenant que j'aurais besoin de lui.elle, il.elle est parti.e sous d'autres cieux.

16. Le mercredi 20 juin 2018, 20:32 par Le prof Turbled

@Sax/Cat :
C'est vrai qu'une fois ou deux, j'ai surpris un (ou une) hérisson en train de se régaler avec les croquettes du chat.