Vu à Paris


Deux photos prises dans les rues de la capitale. Lorsque j'ai vu la devanture du commerce, je me suis réjoui de ce que le Périgord avait sa petite boutique tout à elle dédiée et de ce que les Parisien-ne-s pouvaient y faire emplette de délices bien de chez nous. En m'approchant, j'ai déchanté.

Gastronomie du Périgord, vraiment ?
Le moral au fond des chaussettes, je poursuivais mon chemin pédestrement en me disant que j'irais sans doute plus vite à vélo. J'en vois justement un accroché à une grille et me demande si, par chance, il ne me serait pas possible de l'emprunter au meilleur taux. Je m'approche et me dis in petto que ce sera pour une autre fois.

Au régime sans selle et roue tordue

Commentaires

1. Le mardi 28 juin 2016, 18:50 par Liaan

La première image, il était aussi possible de tomber sur le nom d'un claque.
(voir le Twenty-Two ou autre célèbre maison close)
Pour la bicyclette de la seconde photographie, c'était le régime sans selle, et il n'y était nul besoin de tôle ondulée, la roue en huit suffisait pour amener de la joie.
Rôôô !

2. Le mardi 28 juin 2016, 18:50 par jojo

"Ah bah maintenant, elle va marcher beaucoup moins bien, forcément"

3. Le mardi 28 juin 2016, 19:29 par Tournesol

Amusante la deuxième,et si parisienne :-)

4. Le mardi 28 juin 2016, 19:56 par shanti

@jojo :
:o)

5. Le mardi 28 juin 2016, 20:00 par shanti

Seconde photo : Voilà c'que c'est que de vouloir descendre les marches du métro ... à bicyclette !

6. Le mardi 28 juin 2016, 20:05 par michel

@Liaan : Vous n'êtes pas allé à Paris depuis combien de décennies pour penser qu'il y existe encore des maisons closes, vous ?
@jojo : "Mon vélo !"
@Tournesol : J'aime beaucoup la grosse chaîne pour protéger le vélo du vol.
@shanti : Ah oui, c'est ballot.

7. Le mercredi 29 juin 2016, 00:17 par fifi

@michel : Je comprends que vous ayez déchanté, la devanture est un sacré attrape nigaud. La deuxième photo m'a bien fait marrer : mon pote Momo n'ayant plus de clope, avait demandé le demi-course flambant neuf de son collègue, arrivait au débit de tabac du carrefour, il bloque le vélo avec la pédale sur le bord du trottoir, au moment où il se faisait servir, il entend un bruit de ferraille, un camion qui avait pris trop serré le bas coté pour tourner avait roulé sur les deux roues qui se sont retrouvées à l'équerre.

8. Le mercredi 29 juin 2016, 10:19 par waldo7624

Bonjour. Je remarque la présence opportune de la camionnette de miroiterie-vitrerie des Est Brugnon Frères, et c’est bien, car il faut avoir la pêche pour assurer le remplacement des vitres cassées sur l’axe République-Bastille !