Vers l'interdiction des véhicules anciens dans Paris


Peinard, je descends de la gare du Nord vers celle d'Austerlitz à pinces. Ça va, j'ai tout mon temps, le train ne partira pas avant tard dans la soirée. Plutôt que de tracer en ligne droite, je flâne en évitant les grands axes. C'est plus calme, il y a moins de circulation. L'appareil photo pendu autour du cou, j'avise une 4cv garée entre deux voitures plus récentes. Parce qu'il n'est plus si courant de voir ces petites voitures populaires autre part que dans des expositions ou manifestations de véhicules anciens, je fais une photo avant de continuer mon chemin.

4cv dans les rues de Paris
Je passe à proximité de Richard Lenoir et bifurque pour gagner Bastille. Je croise des filles et des gars qui courent, en sueur. Je ne comprendrai jamais ce que l'on peut trouver comme plaisir à faire du sport. Au détour d'un jardin public, je fais peur à une dame bien mise, légèrement bourgeoise. Elle me jette un regard craintif, elle accélère son pas et serrant son sac à main. Ça m'amuse et j'accélère un peu aussi. Notre marche à pas forcé s'arrête lorsque la dame décide de virer à droite. Je vais tout droit. Elle n'aura pas été victime d'une agression dont auraient parlé les journaux, elle l'a échappé belle. Bon, d'accord, j'ai un blouson en cuir noir et les cheveux longs mais tout de même ! Depuis quand les voyous avancent-ils avec un appareil photo autour du cou ? Il y a des personnes flippées dans notre monde.
Après la place de la Bastille en allant vers Austerlitz, mon oreille est attirée par le son d'un moteur différent de ceux dont on a désormais l'habitude. Je tourne la tête pour voir une petite Autobianchi Eden Roc arriver. Au volant, une jolie jeune femme. Elle se gare. Je la félicite pour son automobile et lui demande si je peux faire une photo. Il fait presque nuit, à présent. Je monte la sensibilité, me cale au 1/15e de seconde et presse le déclencheur. J'ai encore la main sûre, la photo n'est pas trop floue !

Autobianchi Eden Roc dans Paris

Certaines personnes pestent contre la décision de la Mairie de Paris d'interdire les véhicules anciens de circulation dans la capitale. On parle des automobiles d'avant 1997 et des motocyclettes d'avant 1999. Nier le problème de pollution à Paris, ce n'est pas raisonnable. Interdire à certains véhicules de rouler l'est-il plus ? Déjà, on ne peut pas mettre de côté le fait que certaines personnes qui roulent en voiture ou moto "ancienne" peuvent le faire parce qu'elles n'ont pas les moyens financiers de faire autrement. Ces personnes peuvent avoir un besoin réel de leur véhicule. Certains avancent que cette réglementation institue une inégalité entre citoyens. Certains qui auraient les moyens de disposer d'un véhicule relativement récent et les autres. Bon. Déjà, on peut mettre de côté le cas des personnes qui circulent avec les deux automobiles présentées ici. Nous sommes là en présence de véhicules de collection et même si on peut imaginer qu'elles circulent quotidiennement, je suppose que leur propriétaire n'ont pas choisi de rouler avec faute de moyens financiers. Alors oui, on peut être choquer de ne plus avoir la liberté de rouler comme bon nous semble. Peut-être. La liberté de certains contre la santé de tous ? C'est l'argument premier mis en avant par la Mairie de Paris.
Avec cette interdiction, on s'expose à une amende si l'on s'aventure à l'assaut de la capitale au guidon d'une bécane à laquelle on tient et que l'on entretient avec soin ou au volant d'une voiture que l'on a choisi de faire durer et à laquelle on est attaché. Lorsque l'on sait ce que cela coûte de ranger un véhicule dans un garage privé sur Paris, on se dit qu'il va y avoir affluence de ventes. Mais d'un autre côté, on peut aussi se demander combien de personnes sont vraiment attachées à leur véhicule un peu ancien. La Mairie de Paris parle de compensations et de réductions. Ainsi, on pourrait voyager en transports en commun pour moins cher ou utiliser les véhicules locatifs à moindre coût. Lors des diverses opérations de reprises de voitures anciennes (balladurettes, juppettes...), les casses auto étaient pleines de bagnoles qui auraient fait mon bonheur. Je me souviens ainsi d'un petit fourgon qui m'aurait beaucoup intéressé mais qui n'avait plus ses papiers. On peut penser que certaines de ces personnes verront comme une aubaine le fait de pouvoir acheter un véhicule plus récent que celui qu'elles utilisent à ce jour.
Les véhicules les plus anciens pollueraient plus que les véhicules récents. On peut se dire que quelqu'un qui roulerait actuellement avec une Twingo du début des années 90 ne polluera pas moins en achetant un Hummer flambant neuf. C'est caricatural et marginal mais le cas peut se présenter plus ou moins sous cette forme. Eveiller les consciences n'est sans doute pas facile. Si la maire de Paris avait appelé au bon sens des automobilistes et motocyclettistes, il n'est pas sûr que ça aurait fonctionné. Bientôt, je ne pourrai plus aller à Paris avec ma saloperie de 405 Diesel qui consomme raisonnablement peu alors que je pourrai m'y rendre avec la Ford qui consomme nettement plus. Dans le même temps, je peux me rendre à Paris en train et utiliser mes pieds ou les transports en commun. Circuler dans Paris par plaisir, voilà une idée qui me paraît bien étrange désormais.
Le cas des véhicules de collection est un cas bien à part. Qu'il faille préserver certains véhicules au titre d'un prétendu patrimoine, ça peut déjà se discuter. Je ne dis pas qu'il faudrait conduire à la presse les Bugatti Royale du musée Schlumpf et je ne dis pas plus que ça me ferait plaisir de voir être compressées une Terrot ou une Ducati mais il y a, à mon avis, une marge entre le vrai véhicule de collection et la bagnole ou moto "collectionnée". L'avenir me donnera sans doute tort. Aujourd'hui, je trouve bizarre et étrange de voir une Citroën GS ou BX dans une exposition de véhicule ancien. Ce que je pense, c'est que les véhicules qui méritent à être préservés sont ceux qui ont marqué les esprits. Une Traction Avant est plus intéressante qu'une 203, une 2cv plus intéressante qu'une 4L. C'est très subjectif et très personnel, c'est certain. La vraie question est de savoir si un véhicule "de collection" a pour vocation de servir de véhicule habituel.
La décision de Anne Hidalgo vise à limiter la pollution et donc d'améliorer la condition de vie des Parisiens. Existe-t-il un autre moyen d'agir ? Et ces mesures auront-elles un effet ? Ça, c'est la vrai question. Je suppose que l'on a réfléchit et qu'il ne s'agit pas seulement d'une décision de principe dictée par une haine du véhicule particulier. Je l'espère, du moins. La pollution dans Paris n'est pas une simple vue de l'esprit. La limiter est sans doute indispensable. Quelles solutions peuvent s'offrir aux décisionnaires hormis celles qui peuvent sembler attentatoires à la liberté de certains. Et que proposent celles et ceux qui sont contre l'idée de la maire de Paris ?

Commentaires

1. Le jeudi 16 juin 2016, 10:39 par Sax/Cat

Certaines villes ont trouvé une solution
http://www.rsenews.com/public/mobil...

2. Le jeudi 16 juin 2016, 11:31 par jojo

Beaucoup de ville vont faire de même. Bien sûr, mon 500 CB antérieur à 2000 sera interdit et ça m'emmerde grave pour aller au boulot (le cb à le même moteur de 94 à 2003...). Oui, il y aura une décote pour ces véhicules "anciens".
Tout ça pour lutter contre la pollution au diesel et ces fameuses particules fines..
Salaud de pauvre t'façon !
ps : j'aime bien ce point de vu : hihihi
https://www.youtube.com/watch?v=Jdb...

3. Le jeudi 16 juin 2016, 11:38 par michel

@Sax/Cat : Payer pour faire ce que l'on veut ? Oui, pourquoi pas après tout.
@jojo : Le bon côté, c'est que le défilé du 14 juillet va sans doute être interdit. Trop de véhicules trop vieux et trop polluants !

4. Le jeudi 16 juin 2016, 11:40 par Liaan

@Sax/Cat : Ben oui, le paiement pour entrer dans la ville est simple et de bon sens.
Vous avez le droit de circuler avec n'importe quel véhicule lorsque vous avez payé votre taxe, un peu comme pour une attraction payante. Bon, après avoir acquitté votre écot pour circuler, il faudra repayer pour que vous puissiez stationner. Mais tout n'est qu'habitude à prendre : désormais, les râleurs paient bien l'autoroute.
Cela éviterait des discussions à n'en plus finir.

5. Le jeudi 16 juin 2016, 11:42 par nono

Nos amis écolos n’ont que deux propositions dans leur cartable, l’interdiction ou la taxation, à condition que les taxables soient solvables.
…Liberté, égalité, et quoi déjà ?

6. Le jeudi 16 juin 2016, 12:21 par michel

@nono : On a essayé de faire appel à la bonne volonté et à l'intelligence des gens avec le résultat que l'on sait. On a essayé de gêner les automobilistes en rendant la circulation dans les villes difficile. Ça n'a pas bien fonctionné. Que proposez-vous ? Niez-vous qu'il y a (trop) de pollution dans les villes ?

7. Le jeudi 16 juin 2016, 12:52 par Tournesol

@jojo : la vidéo est superbe.
Et ça serait difficile de fixer un seuil de pollution par véhicule ,contrôlable tous les deux ans lors du contrôle technique?Parce que là,bientôt,on va rétablir les barrières d'octroi,un vrai retour vers le futur

8. Le jeudi 16 juin 2016, 12:57 par shanti

Michel et ses contradictions :o) :
Circuler dans Paris par plaisir, voilà une idée qui me paraît bien étrange désormais.
Vous avez aimé, non ?
Pour moi, circuler dans Paris, sera toujours un plaisir.
Ne plus y vivre, me réjouis, mais m'y rendre comme vous l'avez fait, oui, sans doute aucun.

9. Le jeudi 16 juin 2016, 13:02 par michel

@Tournesol : Je ne vois pas ce que cela changerait. Admettons que l'on admette un seuil au-dessus duquel on ne pourrait pas circuler. Les véhicules les plus anciens seraient certainement interdits de circuler, non ? Il y aurait bien sûr des cas particuliers mais dans l'ensemble, on en revient à la décision de Anne Hidalgo, me semble-t-il.
@shanti : Je parlais de circuler avec un véhicule à moteur. J'ai déambulé à pieds et jusqu'à nouvel ordre, on ne contrôle pas la propreté des pieds pour autoriser ou non les piétons à se déplacer. Ce serait d'ailleurs une idée amusante.

10. Le jeudi 16 juin 2016, 13:10 par shanti

@michel :
Je parlais de circuler avec un véhicule à moteur.
Ah ? Ben sachez que ça ne m'a pas paru bien clair.

Paris, on y marche davantage qu'à la campagne.

11. Le jeudi 16 juin 2016, 14:11 par fifi

@michel : Une éclaircie, je reviendrai à la prochaine averse, le temps presse.

12. Le jeudi 16 juin 2016, 14:22 par nono

@michel : Les précédentes mesures ? Vous voulez parler du PDU plan des déplacements urbains qui voulaient faire croire que les transports en commun c’est bien, comme la colocation, le covoiturage, le ootravail, le cosalaire (de misère) et la comisère (de police)

Hé bé moi, je ferais tout le contraire des écolos, j’interdirais les véhicules récents qui sous prétexte de pas trop polluer circulent en trop grand nombre.
Et je rendrais obligatoire de rouler en véhicule anciens, ce serait plus joli et comme il y en aurait forcément moins, alors ça polluerais moins. (CQFD)

13. Le jeudi 16 juin 2016, 14:59 par waldo7624

En parlant de « retour vers le futur », où aviez-vous garé votre De Loréan pour rencontrer ces deux petites merveilles dans la capitale ?
La 4cv ! Ma première voiture, modèle « affaire » (de base), gris Pompadour. L’Autobianchi est plus rare, surtout sous cette forme. (et dans cet état).
La pollution dans Paris… Pour avoir roulé pendant 40 ans pour motifs professionnels dans la capitale, je connais un peu le sujet. Et aussi pour avoir été, voilà plus de 25 ans, le premier à rouler en voiture électrique (commercialisée). La solution, si solution il y a, serait déjà d’interdire la circulation aux « gros calibres », au profit des petits gabarits et petites cylindrées. La pollution ne vient certainement pas des véhicules dits « anciens » qui sont ultras minoritaires dans la capitale, contrairement à ce qu’on voit dans nos campagnes où les vieux diesels (je ne vise personne, j’en ai un aussi…) lâchent leurs inquiétantes volutes noirâtres dans un environnement plus propice à leur dilution. Bien sûr, à l’instar du nuage de Tchernobyl, les exhalaisons funestes retombent un jour ou l’autre sur la tronche de quelqu’un, même parfois d’un citadin qui se croit à l’abri parce que le Maire de la ville a interdit la circulation des pétoires anachroniques sur son territoire.
J’ai aussi été un des premiers à circuler en Smart. Un vrai plaisir pour se garer… Quand on connaît les difficultés de stationnement, on apprécie l’agilité d’un véhicule de ce type.
Oui, je sais, on peut aussi prendre le train 11, mais trimballer deux bassines de 25 kg de peinture, plus quelques accessoires, sur son dos ou dans le métro pour approvisionner un chantier, il faut être sportif et ce n’est pas mon cas.
Alors que ça rentre très bien dans une Smart, par exemple.
Réduire donc la taille des véhicules circulant (je ne parle pas des camionnettes) vaudrait mieux que limiter leur âge à la prime jeunesse.
Autre point : La 4L, la 203, et d’autres sont aussi de respectables véhicules qui ont marqué leurs époques, même s’ils ne touchaient pas la même clientèle. (Ah, la subjectivité…)
Quant à la Maire de Paris qui veut améliorer la vie des Parisiens, ça, c’est un slogan électoral, pas un objectif réalisable à son niveau.

14. Le jeudi 16 juin 2016, 15:16 par michel

@waldo7624 : Les "gros calibres" permettent éventuellement de transporter plus de deux personnes. Interdire les automobiles qui consomment beaucoup, c'est sans doute une solution qui a été débattue et écartée.
Vous parlez de Smart et cela me fait penser que je n'en ai pas vu beaucoup au cours de mes promenades parisiennes. J'ai par contre vu les Autolib©. C'est laid et c'est souvent cabossé. J'ai pensé que lorsque l'on était pas propriétaire, on prenait moins soin des véhicules et j'ai rapproché cela de l'état constaté des Vélib© bien souvent dégradé (chaîne cassée, garde-boue tordu...).
J'ai lu quelque part que les véhicules concernés par la mesure représentaient environ 15% du parc automobile de la capitale. Ce n'est pas rien mais ce n'est pas non plus la majorité. Il faudrait savoir quel pourcentage de la pollution peut leur être imputé.
Je suis assez d'accord pour penser qu'il y a sans doute d'autres objectifs que celui de réduire la pollution et de permettre aux Parisiens de bien respirer. Ceci dit et quoi qu'on en puisse dire, je pense aussi que moins de voitures, ça ne peut pas faire de mal.
Je me souviens avoir circuler (en automobile) dans Paris dans les années 70 et 80. Il y avait tout de même moins de voitures qu'aujourd'hui.

15. Le jeudi 16 juin 2016, 15:45 par waldo7624

@Michel : je parle surtout de "gros calibres" avec un seul maître à bord ! Et je pense, pour en avoir vu défiler des cohortes, qu’il y en a plus que d’automobiles du siècle dernier.
Des trucks à se pavaner dans la savane, sauf qu’à Paris, on trouve plus facilement de "Savane de Brossard", que de broussards de savane, et que les pare-buffles n’ont guère d’utilité sur les Champs-Elysées. En plus, ça alourdit la bagnole et augmente la conso.

16. Le jeudi 16 juin 2016, 15:55 par michel

@waldo7624 : Bien sûr. Un Land Rover méticuleusement et artistiquement couvert de boue de première qualité, équipé de tout l'équipement nécessaire au franchissement des pires obstacles, n'a pas forcément sa place place d'Italie. Un moment, il y a eu une bande d'excités qui crevaient les pneus des 4x4. Dans le même temps, il polluera moins sur une année s'il ne sort qu'une fois par semaine qu'une petite voiture qui sera utilisée dix fois par jour.
Alors, il faudrait instaurer un quota de pollution par véhicule avec un équipement qui mesurerait le kilométrage parcouru ou le temps durant lequel le moteur tournerait et qui bloquerait tout une fois ce quota atteint.
Ce que je veux dire, c'est que je ne pense pas qu'il y ait une solution facile au problème. Reste bien sûr à savoir si le problème est réel. C'est une autre affaire.

17. Le jeudi 16 juin 2016, 16:33 par Tournesol

Depuis quand les problèmes sont réels?

18. Le jeudi 16 juin 2016, 16:58 par Liaan

La solution de la pollution en ville avait été mis en œuvre par Gaston et sa Fiat 509 : une enveloppe en caoutchouc genre gros ballon qui accumule les gaz...

La photo de la Quat'chevaux : c'est tout Paris, ça : stationnée devant une fontaine Wallace, le "parc" qui est en arrière plan (je suppose que c'est au-dessus du Canal St Martin, couvert entre Jaurès et Bastoche), et en arrière-arrière plan, le resto chinois. Tout Paname ! -Vous pourriez, en plus, nous la mettre en N&B, ça fera comme si la photo était prise en 1960/1963-

19. Le jeudi 16 juin 2016, 17:19 par michel

@Tournesol : Je vous affirme que le problème auquel je suis confronté à l'instant présent est tout à fait réel.

20. Le jeudi 16 juin 2016, 17:24 par Liaan

J'ai oublié à propos de la photo de la Quat'chevaux :
tout est de couleur verte, jusqu'au feu de signalisation.

Pour la localisation, les immeubles sur les avenues recouvrant le Canal St.Martin sont sur un plan parallèle. Là, il me semble que nous somme dans un triangle, donc la 4CV devait plutôt se situer dans le secteur entre la Gare du Nord et la Gare de l'Est, il y a de mignons et minuscules petits squares dans ce coin.

La minuscule Autobianchi Eden Roc'n roll est immatriculée chez l'étranger (Espagne ?).

21. Le jeudi 16 juin 2016, 17:45 par Tournesol

Des nouvelles de Maester,sur son blog,les premières depuis longtemps....(blog la grande tambouille)

22. Le jeudi 16 juin 2016, 17:46 par michel

@Tournesol : Oui, j'ai lu. Un appel aux dons en prime.

23. Le jeudi 16 juin 2016, 20:30 par fifi

Interdire la circulation dans les grandes villes, ou la limiter n'arrêtera pas cette pollution galopante, lors des circulations autorisées pour les véhicules immatriculés pairs les jours pairs et impairs pour les autres, ceux qui avaient d'la thune pouvaient rouler tous les jours. Qu'il soit ancien ou ressent je ne pense pas que le véhicule pollue plus l'un que l'autre, non, ce qu'il faut interdire, ce sont les personnes qui prennent leurs caisses pour déposer leurs rejetons devant les grilles des écoles ou qui vont faire 500 m en bagnole pour acheter leur baguette.
Pour les 4x4 ( 4x4 en ville - 4x4 débile ) slogan que je trouvais marrant, après réflexion, je me suis dit que peut être, ce mec ou cette meuf est pétait de thune, que sa bagnole lui sert pour rejoindre son chalet à Meuugève et pour foutre son bateau à l'eau dans le golf du Morbihan où se situe leur longère avec vue sur mer, donc un véhicule utilitaire. Ce qui me dérange un max, c'est toutes nos libertés qui foutent le camp.

24. Le jeudi 16 juin 2016, 21:29 par Liaan

@fifi : " 4X4 en ville-4X4 débile " reste toujours vrai.
Des Africains se demandait si les rues de Paris étaient en si mauvais état pour voir ainsi autant de 4X4 à Paris.
L'exemple de vos personnage, comme vous dites "pétés de thunes" qui va à Meuhgève ou mettre à l'eau son barlu dans le Golf du Morbihan est malheureusement mal choisi. Un type ou une meuf qui a tant de sous que cela aura plusieurs bagnoles : une "citadine" pour viorner en ville, une "routière" pour se rendre en montagne, et un 4X4 sur place, comme pour mettre son rafiot dans la flotte... Le coup du véhicule polyvalent serait valable si ce 4X4 est un vrai "baroudeur", les 4X4 que l'on voit en ville n'ont connu que les allées du Bois de Boulogne comme terrain glissant. Et ce ne sera ni un Porsche Cayenne Diesel (on m'aurait dit, il y a vingt ans, que Porsche aurait un diesel dans sa gamme de bagnole, je me serais fendu la pêche) ni je ne sais quelle autre marque (genre Bentley !) qui fait du pseudo 4X4, plutôt du S.U.V. ( Sport Ugly Vehicle ) qui n'a rien d'un utilitaire, mais est dans le vent en ce moment chez les moutons qui suivent toutes les tendances, et qui veulent frimer du haut de leurs pachyderme lourd et tenant pas bien la route à cause de son centre de gravité trop haut placé. Le même phénomène a atteint les motos, avec des trails qui pèsent 200 à 250 kg et qui ne tiennent pas debout sitôt qu'il roulent dans un chemin boueux (trop lourds et trop puissants), et allez relever la bestiole lorsque vous vous vautrez.
Non, un 4X4 n'est pas à sa place en grande ville, surtout Paris !

25. Le jeudi 16 juin 2016, 21:33 par Liaan

Ah, ça cause bagnole et on voit tous les mecs raconter toutes sortes de choses, et faire monter le compteur à commentaires !
(bâh, pendant ce temps là, ils ne regardent pas le foute à la télé !)

26. Le jeudi 16 juin 2016, 21:37 par Tournesol

@fifi : Ben je suis d'accord avec vous .La dictature du bien commun,au nom du bien de tous,ne fait le bien de personne,mais reste une dictature.

27. Le jeudi 16 juin 2016, 21:40 par Liaan

À propos de motos dites trails qui se débattent dans des chemins bien glissant, si vous ne l'avez pas déjà vue, regardez donc cette vidéo de Laurent Cochet (l'ancien de MotoJournal)
(vers la septième minute, on voit ces gros trucs soit-disant tout chemin qui se vautrent lamentablement dans la terre, et qu'on doit relever...)

28. Le jeudi 16 juin 2016, 22:59 par fifi

@Liaan : Ouais, sympa, à part qu'ils bousillent les chemins de randonnées.

29. Le jeudi 16 juin 2016, 23:57 par jojo

je plaide pour que les 2 roues puisent circuler en ville (même les ténéré et autres xt) ! ; slogan FFMC : "la moto en ville est une solution"
voir la vidéo...
https://www.reporterre.net/La-voitu...

30. Le vendredi 17 juin 2016, 07:12 par shanti

@nono :
Yes ! Je vote pour vous !

31. Le vendredi 17 juin 2016, 10:44 par Liaan

@jojo : Je connais ces images depuis 1980. Rien de nouveau, si ce n'est l'immobilisme de nos politiques qui favorisent encore et toujours le déplacement individuel en bagnole (trop de lobbies : constructeurs d'autos, pétroliers, etc.)
Dans 100 ou 200 ans, si la bouboule la Terre et l'être humain existent toujours, on rigolera de cette absurdité qui voudrait que tant de milliards de bonhommes voulaient individuellement se déplacer en bagnole.
Vive la bicyclette pour les individualistes forcenés.

32. Le vendredi 17 juin 2016, 11:12 par Nadine Morano

Et elle pollue ma campagne la conne avec cette soudaine interdiction de l'expo d'mon chère !!

33. Le vendredi 17 juin 2016, 23:39 par fifi

PSA doit bientôt sortir un " petit " 4x4.

34. Le samedi 18 juin 2016, 10:02 par Liaan

@fifi : Si vous appelez ça des chemins de randonnée. Des chemins défoncés par les tracteurs quatre roues motrices.
Voir le second épisode. Les scooters PX (!) se débrouillent presque mieux que ces gros pachydermes de motos dite trails. Vivent les petits deux roues légers.

35. Le dimanche 19 juin 2016, 20:54 par Liaan

Toujours sur le Paris-Dunkerque 2016, al'gars y dit comme moi : un trail, ça doit être léger ! Et pas trop puissant. Sur Vie de Motard.