Une illustration

On m'a demandé de faire une illustration pour expliquer comment mettre des trucs dans des machins qui se placeraient idéalement dans un chose. Complexe, non ?

Des quelques logiciels que je peux être amené à utiliser, Illustrator est celui que je connais le moins et avec lequel je suis le moins à l'aise. Pourtant, je le pratique depuis bien longtemps ! Version après version, le logiciel est devenu de plus en plus puissant mais aussi de plus en plus complexe. Tant et si bien que j'en arriverais presque à démarrer un vieux Mac pour utiliser une ancienne version du logiciel. Pour dire les choses telles qu'elles sont, je ne sais pas utiliser Illustrator et me bloque sur des petits problèmes alors qu'il serait si simple de choisir la facilité et de travailler comme un cochon.
Parce que mon blocage vis à vis de ce logiciel remonte à un temps où l'on n'avait pas d'ordinateurs très puissants, que les flasheuses ne supportaient pas trop les embrouilles vectorielles et pouvaient planter au moindre bout de vecteur mal placé. Alors, j'ai pris peur et j'ai fait très attention à produire des fichiers très propres. Je me suis contraint à fournir des fichiers qui s'approchaient de la perfection dans leur structure... mais qui restaient bien pourris dans leur contenu.

Toujours est-il que l'on m'a demandé de faire un document et que j'ai considéré que Illustrator serait le plus à même de m'aider à le réaliser. Et bien mes amis, contre toute attente, j'y suis parvenu sans grande difficulté et en y prenant un certain plaisir. Il faut dire que j'étais en pleine crise de désœuvrement et que cela me tapait un peu sur le moral. J'aime à ne rien faire mais il ne faut pas que ça dure trop longtemps et je déteste que ce soit une inactivité subie.

conditionnement-displays.png

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : https://blog.michel-loiseau.fr/?trackback/1877

Haut de page