Un jour, il arrivera

Il arrive, on le sent arriver. Il sera là dans pas si longtemps. Peut-être pas demain mais bientôt, oui, c'est certain, il ne sera plus très loin, le printemps.

Il a presque fait beau, aujourd'hui. Il n'a pas fait très chaud mais il n'a presque pas plu. Aujourd'hui, je regardais le cerisier en face de mon bureau, au boulot. Les cerises sont là. Elles ne sont pas mûres et sont encore loin de l'être. Je me suis souvenu des années précédentes et je me suis dit qu'il y avait longtemps qu'à la même date, les cerises avaient été mangées. Cette année, il va falloir attendre. Et on ne sait si elles mûriront, après tout.
Ça devient un poil pénible, cette météo pourrie. On a envie de voir les beaux jours arriver enfin. On a eu un hiver qui, s'il n'a pas été rigoureux, a été long. Très long. Le matin, en allant au boulot, je constate qu'il y a encore pas mal de cheminée qui fument. Les chauffages sont encore en activité un peu partout. Pas chez moi. Même si, l'autre jour, j'ai branché un radiateur électrique. Je travaillais sur l'ordinateur et, à rester immobile, j'ai fini par avoir froid.
Si j'en crois les prévisions de Météo France, il ne faut pas s'attendre à du mieux avant le mois de juin. Juin, c'est le mois de l'été. Vous allez voir que le printemps n'arrivera pas avant mars 2014 au train où il va.

Une saillie verbale ?

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Répondez et vous serez entendu.

Haut de page