Tous des malades

Finalement, on se moque pas mal de l'idée. Si cela se trouve, elle n'était même pas si bonne que ça, l'idée, en plus. Pour dire le contexte, j'ai rencontré une bande de personnes qui n'ont de cesse de pester contre la médecine "officielle" et la médecine à deux vitesses et qui ne jurent plus que par l'auto-médication et les médecines alternatives. Elles sont persuadées que la phytothérapie, l'homéopathie, l'imposition des mains et la croyance en un dieu ou en un autre suffisent à les maintenir en pleine forme. Sauf que, contrairement à moi qui ne pratique aucune de ces médecines dites douces et n'accorde aucun crédit aux granules de sucre, elles sont visiblement des malades perpétuels puisqu'ils se sentent obligés de se soigner à longueur de temps. Je me suis amusé à les écouter discourir de leurs maux et des meilleurs soins à apporter. J'ai appris plein de trucs, mine de rien. Par exemple, saviez-vous qu'en cas d'infection bactérienne, il faut faire une cure de curcuma à raison d'une cuillère à café chaque matin durant cinq jours ? Bref.

Médecine alternative

Un commentaire à ajouter ?

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Répondez et vous serez entendu.

Haut de page