Terrassement et promenade

Ce matin, je me suis amusé à faire du terrassement. J'ai aidé à poser des pavés dans une allée. Cet après-midi, je suis allé me promener dans les bois et j'avais amené mon appareil photo.

Poser des pavés, manier la pioche, travailler en plein soleil, ça m'amuse et j'aime bien mais je ne suis pas certain que ça me plairait autant si c'était mon métier et que je devais le faire tous les jours. Là, c'était un petit chantier qui a été rondement mené, vivement bâclé. En début d'après-midi, avec mon frère et son chien même pas à lui, Sully[1] nous sommes allés nous promener dans les bois. Il faisait très beau, très chaud. Nous sommes allés dans un bois où mon frère à ses habitudes. Un bois qui a été racheté il y a quelque temps et que le nouveau propriétaire s'attache à entretenir, à nettoyer, à rendre plus agréable. Les chemins sont propres, les arbres morts sont sortis. C'est une destination de promenade bien agréable.

J'avais amené mon appareil photo avec un seul objectif et sans me munir d'un pied. Il faudra que j'y retourne avec plus d'accessoires. Il y a beaucoup de photos intéressantes à faire, dans les bois. Par exemple, on peut trouver des arbres aux formes étranges, des souches étonnantes. Les effets de matières, de couleurs, de lumières. Il y a de quoi faire. J'y retournerai. Par exemple, j'ai vu un arbre qui m'a fait penser à un saxophone[2]
Arbre saxophone
Un peu plus loin, nous sommes allés rendre visite à Cachou. Cachou, c'est un âne qui vit en compagnie d'un cheval. Nous n'avons pas vu le cheval. J'ai fait des photos de l'âne mais elles ne sont pas intéressantes. On passe.
A un endroit, il y a un puits fermé par un couvercle en fonte qui, à l'origine, devait être un gros couvercle de marmite ou de quelque chose du genre.
Marmite fleurie dans les bois
En continuant et en prenant un autre chemin, on parvient à une cabane de pierres sèches restaurée par le propriétaire juste pour le plaisir de la reconstruire.
Cabane en pierres sèches dans les bois

Demain, je me remets au dessin. J'ai aussi des photos à faire, de produits, pour le boulot. Moi, je fais ça aussi pour rendre service. Après tout, je ne suis pas obligé de travailler pour l'entreprise qui m'emploie durant mes congés ou mon week-end. Je m'y retrouve dans la mesure où je peux utiliser le matériel d'éclairage qui appartient à l'entreprise. Je considère que c'est un échange de bons procédés. Jusque là parce que tout à l'heure, en rentrant chez moi, je relève mon courrier électronique et je tombe sur un mail d'une collègue qui m'intime l'ordre de faire certaines photos parce que c'est pressé et qu'il les lui faut de toute urgence. Je l'ai mal pris. Déjà que depuis quelque temps on me donne du travail à faire avec une belle régularité, que l'on ajoute des demandes pressantes, ça va commencer à m'agacer un peu.

Notes

[1] Il n'est pas bien certain que ce soit son vrai nom

[2] Et cela sans faire usage de stupéfiants !

Une saillie verbale ?

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Répondez et vous serez entendu.

Haut de page