Tellement française

C'est une restauration qui a pris du temps. Cela fait des années que j'entends parler de cette Facellia achetée à l'état de quasi épave et de sa remise en route. J'avais vu des photos et beaucoup auraient jeté l'éponge pour s'acheter une voiture récente.
Hier matin, je reçois un appel téléphonique. C'est Stéphane qui me dit qu'il est à deux pas de chez moi avec sa Facel-Vega, en route pour Angoulême puis la Bretagne où il se rend depuis la région marseillaise pour une rencontre d'automobiles anciennes. Il me demande si je suis chez moi. J'y suis. Il me dit qu'il va s'arrêter pour me faire voir sa petite merveille. Chouette !

Intérieur Facellia
Facel-Vega, c'est une ancienne marque française de voitures de luxe née de la volonté et de l'imagination de Jean Daninos. Sans doute est-ce la dernière vraie marque d'automobiles de luxe française. La Facellia est une petite Facel-Vega créée pour concurrencer les petites auto sportives telles que Triumph ou Porsche. Son dessin est superbe, simple et de bon goût, fin et précis. C'est, il me semble, la première fois que j'en vois une rouler. Il faut dire qu'en tout, il n'y a eu que trois mille Facel-Vega de produites.

Moteur de la Facellia d'origine Volvo
La restauration n'a pas été simple, on ne trouve plus de pièces détachées depuis déjà quelques décennies. Tout a été refait, révisé, reconstruit si besoin. Le moteur gavé de deux splendides carburateurs Weber vient d'une Volvo qui utilisait le même moteur que celui de la Facel-Vega après que la marque ait abandonné la motorisation Pont-à-Mousson peu fiable. La sellerie a été confiée à un professionnel de Terrasson-Lavilledieu ainsi que la capote.
Stéphane était attendu à Angoulême, pas vraiment le temps d'aller faire des photos. Je me contente donc d'en faire sur le bord de la route. Peut-être que l'occasion d'une séance photo se présentera un jour ?

Facellia Facel Vega

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : https://blog.michel-loiseau.fr/?trackback/2953

Haut de page