Sanglas en Charente (Acte 2)

Parce que je rentre juste du boulot après être passé ajouter de la mémoire au iMac d'un copain et qu'il me préoccupe plus de faire cuire mes pâtes quotidiennes que de préparer quelque chose pour le blog, je vous invite juste à comparer deux visions à nos yeux également agréables de motorisation motocyclettiste. L'une anglaise, l'autre hispanique.

Moteur de Norton
Moteur de 400 Sanglas
La photo du moteur de la Norton était déjà présente hier, il est vrai. J'ai hésité à l'enlever du billet d'hier et puis me suis dit que, finalement, j'étais maître chez moi, sur ce blog et que j'avais bien le droit de faire comme je le souhaite.

Une saillie verbale ?

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Répondez et vous serez entendu.

Haut de page