Promenons-nous dans les bois

Cet après-midi, après une séance de jardinage, mon frère et moi sommes partis faire un tour de Land Rover dans les bois.

Chez ma mère, le jardinage se fait à la pioche. La terre n'y est pas beaucoup plus dure qu'ailleurs mais elle sert de couverture à la roche. C'est le causse. Si jamais vous voulez planter quelque plante, vous commencez par sortir la pioche et vous faites un trou. Vous enlevez les cailloux inutiles, vous remettez le peu de terre préservée et vous plantez. C'est simple, c'est basique, mais c'est aussi assez fatiguant. Ceci étant, s'il n'est pas convenable de faire pousser des carottes, les plantes poussent plutôt pas trop mal. Ce n'est pas Byzance mais il faut faire avec. Aujourd'hui, il n'était pas réellement question de planter quoi que ce soit mais plutôt de préparer un bout de terrain en prévision. Il était aussi question de nettoyer un peu, d'enlever les herbes indésirables et les racines d'anciens arbustes.
Mon frère m'avait parlé d'aller voir si l'on trouvait des champignons. C'était un prétexte ingénieux pour m'encourager à aller faire un tour avec son Land Rover de 1966. Je ne l'avais pas conduit depuis qu'il avait été réparé par mon grand-frère. Nous nous sommes amusés dans un bois. Les champignons, nous ne les avons pas trouvés. Faut dire que nous ne les avons pas vraiment cherchés non plus. Par contre, nous avons pu constater que ce bon vieux Landy fonctionnait du tonnerre de Zeus ! Dans les petits chemins, dans les flaques d'eau, dans les montées caillouteuses, il a fait montre d'une belle vivacité. J'en ai profité pour faire quelques photographies.

land-28-08-2.jpg

land-28-08-1.jpg

Une saillie verbale ?

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Répondez et vous serez entendu.

Haut de page