Proboscidé rose

Je n'ai jamais assez bu pour avoir ces visions. Je le regrette parce que ça doit valoir le coup, mine de rien. Sur les bouteilles de Delirium Tremens et de Delirium Nocturnum de la brasserie Huygue on peut voir ces animaux fabuleux et bien sympathiques. Après une rapide compulsion de ma documentation encyclopédique, je suis en mesure de vous assurer que ces animaux n'existent pas et n'ont jamais existé sur notre bonne vieille planète. Toutefois, le doute peut subsister pour les plus anciens ancêtres des éléphants que nous connaissons aujourd'hui. Si nous pouvons écarter le cas du mammouth dont on n'a retrouvé des spécimens conservés dans le pergélisol russe et qui ne sont pas de la bonne couleur, nous ne savons rien ou pas grand chose du teint des mastodontes et autres bestioles du genre. Cependant, nous pouvons légitimement douter que des mammifères aient pu afficher cette couleur bien que l'on prétende ici et là que si les éléphants sont parfois roses c'est par souci de mimétisme ou de camouflage et afin de pouvoir se cacher parmi les fraises des bois. Cette hypothèse est à prendre avec des pincettes.
Le dessin que je vous propose aujourd'hui est une version modifiée d'un dessin plus ancien. Il a tapé dans l'œil de la responsable d'une brasserie de Montparnasse qui m'a demandé quelques arrangements pour qu'elle puisse en faire son enseigne, son logo. Vous pensez si j'ai accepté !

elephant-after.jpg

Haut de page