Premiers kilomètres

J'ai fait environ six kilomètres sans problème majeur. Mine de rien, c'est déjà pas si mal. Je me suis même payé le luxe d'arrêter la MZ et de la redémarrer après avoir fait des photos. Je me suis même essayé à la conduite sur un chemin en terre. Maintenant, il est temps de faire le rapport lié à ces six premiers kilomètres depuis 2009.
D'abord, le démarrage. Cette MZ veut impérativement le starter pour daigner démarrer. A cela, il faut reconnaître qu'elle était froide lorsque je suis parti. Après l'arrêt pour faire quelques photos, il a encore fallu le starter. Je ne me souviens plus vraiment si c'est un comportement normal ou s'il faut songer à un nouveau réglage de la carburation.
J'ai été surpris par un certain manque de puissance à la reprise en côte. A cela, il faut se souvenir que ce n'est qu'une petite 125 cm3 donnée pour onze chevaux. Il m'a fallu descendre en première pour grimper une montée il est vrai assez forte. Bon. C'est peut-être normal.
D'un autre côté, et même si je ne me suis pas essayé à une pointe de vitesse sur une grande route bien dégagée, la MZ monte bien en régime. C'est déjà ça. Elle ne semble pas trop apprécier les bas régimes, c'est tout.
Du point de vue agrément de conduite, c'est... comment dire... assez déroutant. Si la position de conduite et le confort ne sont pas mauvais, la question du freinage est sujette à reproches. De dieu qu'elle est dure, la commande au guidon ! Bordel, qu'est-ce qu'elle est mal placée, la pédale de frein arrière ! Et globalement, qu'est-ce que l'on a l'impression que ça ne freine pas fort ! La conduite sur le chemin en terre m'a bien fait comprendre que ni les pneus ni la moto elle-même ne sont faits pour cet usage. Ça ne m'a pas incité un instant à trop accélérer. Ceci dit, je ne suis pas sûr de la pression des pneus et ne sais d'ailleurs plus quelle pression il convient de mettre dans ceux-ci. Il me faudra me renseigner.
Sur les derniers kilomètres, j'ai eu le sentiment qu'elle marchait un peu mieux. Peut-être commençais-je à m'habituer ? Après que je me serai remis de mes émotions, peut-être irai-je faire un nouvel essai. Avant, je vais contrôler le serrage de divers éléments et tenter un meilleur réglage de la carburation (quoi que je ne suis pas certain que l'on puisse faire mieux).

Six kilomètres en MZ 125 ETS de 1973

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : https://blog.michel-loiseau.fr/?trackback/2869

Haut de page