Pour un candidat unique

Depuis ce matin, j'ai bossé sur un petit film que vous verrez peut-être bientôt. Il a fallu que je filme quelques bouts de scène et que je trouve des sons. Après, je suis passé sur l'ordinateur pour le montage vidéo. C'est que ça prend du temps, tout ça. Là, j'ai arrêté de chercher à faire mieux. Ça ne me satisfait pas totalement. C'est un peu long, il faudrait que je fasse des coupes, que je rabote, que je me décide à ne pas tout conserver. Ce qui apparait clairement, c'est qu'il est préférable de partir avec un vrai scénario, de vrais dialogues écrits et répétés sinon appris. On peut avoir l'impression de perdre du temps mais en fait, on en gagne sûrement. De plus, il est certain que l'on gagne en qualité générale. L'improvisation presque totale, ça a son charme mais ça a surtout ses limites. Je vous tiendrai au courant pour la suite.
Le dessin dont je vous parlais hier devait être accompagné d'un texte que j'avais commencé à écrire. Je l'ai relu, c'était mauvais, je l'ai jeté. Il reste le dessin. Il n'est pas très bon non plus mais ça ira bien comme ça.

Fabrication du candidat idéal

Haut de page