Pièce rare

L'automobile que je vous présente aujourd'hui est une vraie rareté. En 1958, le carrossier Chapron s'intéresse au cas de la Dauphine de chez Renault pour en faire une découvrable luxueuse. Selon les sources, il y en aurait eu un peu moins de dix de produites voire, plus précisément, seulement sept. De celles-ci, il n'en resterait à ce jour que deux dont, donc, celle vue dans le Limousin récemment. Immatriculée dans la Haute-Vienne, elle semble pourtant bien venir d'Outre-Manche si l'on en croit son volant placé à droite.
Cette Dauphine a accompagné le train à vapeur sur une partie du parcours avant de s'arrêter à la gare d'Eymoutiers où j'ai fait quelques mauvaises images. Je n'ai pas eu la chance de trouver le propriétaire qui, pourtant, devait être quelque part autour de la gare. Dommage. Il nous en aurait sans doute appris plus sur cette automobile rare.

Dauphine découvrable Chapron

Dauphine découvrable Chapron

Dauphine découvrable Chapron

Dauphine découvrable Chapron

Haut de page