Petit coup de blues

A toi qui pleures, qui hurles, qui te lamentes...[1] J'ai retrouvé un dessin que j'avais abandonné à son triste sort. Ce qui est amusant, c'est que j'avais commencé à le présenter sur le blog, par morceaux de crayonnés. Après, j'ai dû passer à autre chose et le laisser dans un coin en me promettant de le terminer un jour. Alors ce matin, après l'avoir retrouvé sans le chercher, je l'ai terminé.
blues

Note

[1] Jacques Higelin

Une saillie verbale ?

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Répondez et vous serez entendu.

Haut de page