Mobilisation pour la liberté d'expression

Dignité, retenue et émotion étaient les maîtres mots du rassemblement de Périgueux. Il paraît qu'il y aurait eu quinze mille personnes réunies sur l'esplanade Robert Badinter, à côté de la Poste, devant l'arbre de la Liberté.

Tous espéraient une forte mobilisation et les espoirs les plus fous ont été récompensés. S'il est vrai que nous étions quinze mille, on peut considérer que l'opération a été une vraie réussite. Le mot d'ordre était qu'il ne devait pas y avoir de banderoles ou de signes rappelant l'appartenance à une organisation, à un parti politique ou à une quelconque association. Cela a été admirablement suivi et est pour une bonne part dans cette forte et belle impression de dignité que nous avons pu constater. L'émotion était présente pour défendre l'idée de la liberté d'expression, celle de la liberté tout court, pour dire son attachement aux valeurs de la République, le refus de la violence et des intégrismes.

15000 personnes
Il n'était pas prévu de défilé pour des raisons de sécurité. Le rassemblement n'appelait pas plus aux discours. Il s'agissait d'un recueillement à la mémoire des personnes mortes lors des récents événements et, surtout, de dire non à l'obscurantisme et aux atteintes aux droits fondamentaux de la liberté de la presse et d'expression. Dans la foule, on entonnait spontanément un couplet de la Marseillaise ou du chant des partisans. On criait aussi des slogans ou on frappait dans les mains. Pendant plus d'une heure, les personnes présentes se sont contentées d'être là et de montrer leur détermination par leur unique présence.

Une certaine idée de la France

La mobilisation a été à la mesure de l'énormité des attentats récents. Les Périgourdins ont su se rassembler par delà les divisions, les opinions, les religions.

Tous Charlie
Avec ce billet et ces quelques photos prises cet après-midi, je clos, enfin je l'espère, cette parenthèse liée à l'actualité.

Je suis Charlie
Journaliste

Une saillie verbale ?

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Répondez et vous serez entendu.

Haut de page