Le deux roues et la pluie

Quoi qu'il puisse dire, le motocycliste voit son plaisir de piloter son fidèle et puissant engin gâché dès lors que survient la traitre pluie qui s'immisce dans le cou et le fait frissonner de déplaisir. Notre bureau d'étude s'est penché sur la question et le fruit de sa profonde cogitation vous est présenté aujourd'hui en avant-première pour le Blog qui nuit (très) grave. Nul doute que vous verrez prochainement la Moto-Pluie sillonner routes et chemins.

Moto de pluie

Une saillie verbale ?

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Répondez et vous serez entendu.

Haut de page