La neige tombe

Ce matin, j'ai eu la surprise relative de trouver de la neige. Météo France l'avait annoncée. Il y avait environ cinq centimètres de cette saloperie blanche. Je suis tout de même allé à Périgueux.

La neige, ça peut être beau. Ça peut être beau mais il faut que ça reste blanc et propre. Dès que ça se transforme en bouillasse, ça n'a plus rien d'esthétique et ça ne conserve que les mauvais côtés. C'est froid et ça glisse. C'est chiant.
Ce matin, en venant à Périgueux, la route était bien dégagée à partir de Saint-Crépin-d'Auberoche. Et là, je suis tombé sur un crétin qui continuait à refuser de dépasser un petit 40 km/h. Il avait peur. Il donnait de multiples petits coups de freins pour des raisons qui me semblent bien incompréhensibles. Le Dordognais n'est pas habitué à la neige et ça, je le comprends. Je ne le suis pas non plus.
Mais bon, je n'aime pas la neige et ce qui m'ennuie un peu, c'est qu'elle continue à tomber en abondance sur Périgueux et que je ne rentrerai pas avant ce soir. J'espère ne pas trop galérer sur la route.
Ce billet se poursuivra peut-être dans la journée.

Une saillie verbale ?

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Répondez et vous serez entendu.

Haut de page