La chute d'un géant et la revanche des minables

Alors que Gotlib est passé de vie à trépas, alors qu'il est considéré tantôt comme un génie de la BD tantôt comme un amuseur iconoclaste, j'entends une voix pour proclamer qu'il n'existe guère plus de bons dessinateurs dans le monde de la bande dessinée. Je ne suis absolument pas d'accord avec ce constat assassin et définitif. Bien sûr que les bons dessinateurs sont là, bien sûr qu'il y en a même de meilleurs que ceux d'antan !
Il faudrait voir à arrêter de dire des conneries. Les personnes qui critiquent les dessinateurs d'aujourd'hui sont ceux qui reconnaissent à Gotlib et d'autres d'avoir renouvelé le genre. Il admettent donc que le dessin de ce qu'ils appellent "l'âge d'or" de la BD franco-belge a balayé les anciens noms de ce mode d'expression. Et aujourd'hui, ces vieux cons refusent que le genre se renouvelle une fois encore. Tant pis pour eux. Qu'ils vivent dans leur passé poussiéreux et qu'ils crèvent la bouche ouverte !
Les mauvais dessinateurs d'aujourd'hui seront sans doute ceux qui paraîtront classiques dans quelques décennies et c'est comme ça.

Meilleurs et plus mauvais

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : https://blog.michel-loiseau.fr/?trackback/3462

Haut de page