L'envie incapable

C'est ballot. Depuis quelques jours, j'ai envie de faire des dessins mais je n'y arrive pas. Cela se termine chaque fois de la même manière. Je froisse le papier en boule et je le lance dans la cheminée. J'ai comme l'impression d'avoir l'envie de dessiner sans savoir quoi dessiner. Du coup, je me retrouve à tous les coups avec une ébauche d'un quelque chose qui ne parvient pas à me convaincre et ça ne me plaît pas. Alors je jette.
Depuis quelque temps, je refuse de dessiner des motos ou des voitures ou camions. En fait, je ne veux pas dessiner de véhicule. Tout à l'heure, j'ai cru avoir un début d'idée, une petite étincelle d'inspiration. Je m'étais illusionné.
Ce n'est pas que ce soit bien grave, tout ça. Je n'ai pas l'obligation de dessiner ou d'avoir une idée. Ma vie ne semble pas en dépendre. Ce n'est pas grave mais c'est un peu désagréable. Pour m'occuper malgré tout, je fais des photos.

Hier, je me suis aperçu qu'un site dont j'ai la responsabilité avait été piraté. J'ai bien dû passer deux ou trois heures pour supprimer plus de dix mille fichiers, pour inspecter une dizaine de dossiers, pour rechercher d'éventuels fichiers infectés. Hormis le fait que ça fait perdre beaucoup de temps et que la tâche est inintéressante au possible, je ne peux pas m'empêcher de me demander ce que cela peut rapporter aux personnes ou aux organisations indélicates. Je comprends bien qu'il s'agit d'envoyer des publicités spammeuses, de faire du commerce sale, mais je doute que ça ait un rendement formidable. Alors, bien sûr, ce ne sont pas que des êtres humains qui sont derrière tout ça et une énorme partie du travail de sape est réalisé de manière automatique par du code informatique. Il n'empêche que je me pose ces questions tout de même.
Enfin bon, cette fois, le ménage est fait. J'ai, je pense, trouvé l'origine du problème dans une ancienne installation de wordpress qui traînait là. J'ai tout effacé et puis j'ai changé quelques mots de passe, au passage. On ne sait jamais et ça ne peut pas faire de mal.

A priori, demain sera aussi inintéressant qu'aujourd'hui, sur ce blog. Je préfère vous prévenir afin que vous puissiez profiter de ce dimanche en toute quiétude sans vous sentir obligé de venir vous connecter.

Haut de page