L'affliction dépasse la réalité

La question de savoir si l'on peut rire de tout a été longuement discutée. Le billet d'aujourd'hui peut faire rire et pourtant ce qu'il recèle est simplement consternant. Pour dire la vérité, ce qui suit, je n'y avais pas pensé et si j'y avais pensé, je ne suis pas sûr que j'aurais osé.

C'est sur le site cuk.ch que j'ai lu ça. Sur le moment, franchement, je n'y ai pas cru. Et aujourd'hui encore, je doute un peu.
Avant toute chose, je vous conseille d'aller lire l'article de Modane daté du 8 novembre. En gros et pour les fainéants qui ne feront pas l'effort d'aller lire l'article en question, Modane parle des fautes de français, des fautes d'orthographe et de ces sortes de choses. Allez le lire et revenez. Je vous attends.

Voilà ? C'est fait ? Etonnant et consternant, non ?
Oui, d'accord. Il y en a qui ne sont pas allés voir et qui ne comprennent donc pas. Bon. Pour ces personnes, je mets la copie d'écran trouvée sur cuk.ch.

gazdeschiste1.jpg

Si vous cliquez sur la copie d'écran, vous trouverez un dessin que j'ai fait pour illustrer le propos.

Une saillie verbale ?

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Répondez et vous serez entendu.

Haut de page