Hollande force le respect

Il y a quelques minutes, le président de la République a annoncé sa décision de ne pas se présenter à sa succession après avoir fait un bilan de ce quinquennat finissant.
On aura beau dire, je ne suis pas hollandiste, cette décision est un acte fort. Il y a quelque jours, des personnalités lançaient un appel pour arrêter ce que l'on appelle en bon français le "Hollande bashing". Je ne suis pas hollandiste mais je n'étais pas loin de penser depuis déjà longtemps qu'il était bien trop simple de taper sur ce président. D'accord, il n'a pas tenu ses promesses, d'accord, il a déçu, d'accord il a été maladroit, d'accord il a plu à chaque fois qu'il voulait faire quelque chose d'un tant soit peu grand. D'accord. Mais il m'a toujours semblé beaucoup trop facile de taper sur Hollande.
J'ai entendu des personnes critiquer l'action (ou l'inaction) de ce président. On lui a tout reproché. Le mariage homosexuel et l'existence du chômage, les attentats et les guerres, Taubira et le réchauffement climatique. Tout. On ne lui pardonne rien et on l'accuse de tout. On m'a dit que l'on allait voter F-Haine par dépit. L'une des personnes à m'avoir dit cela, sans rire, je le sais, avait voté F-Haine aux deux tours de 2012. Je le dis, il est lamentable de taper sur François Hollande et même s'il a fauté, failli.
Au moins, aura-t-il eu la clairvoyance de comprendre qu'il était devenu un handicap majeur pour la gauche. Cette gauche qui va avoir du mal à se relever, cette gauche du parti socialiste qui ne s'en remettra peut-être pas. Ou pas tout de suite.
Alors bon, voyons le bon côté de l'annonce. On sait déjà que nous n'aurons pas à voter pour ce candidat honni. On ne sait rien des candidats des primaires de "la gauche". On sait que Mélenchon veut y aller, on sait que plusieurs autres on envie de jouer leur carte. Il est probable que l'on aura même pas le choix d'un candidat(e) de gauche à l'heure du deuxième tour... si deuxième tour il y a.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : https://blog.michel-loiseau.fr/?trackback/3458

Haut de page