Genre lomographie

L'autre jour, nous nous sommes retrouvés, un copain, mon appareil photo et moi, au bistro. J'ai voulu faire une photo "au pif".

La lomographie est née comme un jeu. Il s'agissait au départ de la découverte par le vaste monde capitaliste d'un appareil photo du bloc soviétique, le Lomo. Il s'agit d'un petit appareil photo (argentique) de qualité assez médiocre que l'on a parfois comparé au Minox. Mais comparaison n'est pas raison et il est ridicule de comparer ces deux appareils. Rien hormis la taille réduite de ces deux appareils n'est comparable. Ni la qualité de fabrication, ni la qualité des objectifs, ni le prix. Lors de l'ouverture de l'empire soviétique, les Lomo sont arrivés entre les mains de jeunes Allemands de l'ouest et d'Autrichiens qui se sont amusés à inventer un nouveau sport, la lomographie. En gros, il s'agit de faire des photos sans rien régler, sans rien viser, sans rien prévoir. Cela donne des images de mauvaises qualité et mal réglées mais aussi, parfois, de bonnes surprises.
Pour m'amuser, j'ai utilisé mon appareil numérique en mode manuel et en mise au point "au jugé" en un endroit mal éclairé. J'avais un 28mm (ce qui correspond à un petit 45mm avec le Canon) et j'ai imaginé que j'étais à environ 50cm des touilleurs. J'ai cadré volontairement de travers sans regarder dans le viseur. J'ai eu une surprise plutôt agréable lorsque j'ai chargé la photo sur l'ordinateur.

bistro hasardeux

Une saillie verbale ?

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Répondez et vous serez entendu.

Haut de page