Faut-il laisser vivre les cons ?

Ça faisait un petit bout de temps que j'avais envie de faire un billet d'humeur et de dire ma haine des cons.

Peu de temps après que j'ai ouvert ce blog, j'avais l'idée d'en faire une sorte d'exutoire de mes haines. Il y a tant et plus de choses et de gens que je déteste en ce monde. J'ai réfléchi et ai vite compris que cela m'aurait contraint à un travail à temps plein. Alors, j'ai cherché autre chose et j'avoue n'avoir toujours pas trouvé à quoi ce blog peut servir. Du moins, il vit.
C'est à l'occasion des discussions et autres manifestations que le sujet du mariage pour tous suscite que je me suis rappelé mon désir premier. Aujourd'hui, donc, je vais dire tout le mal que je pense des personnes opposées à cette idée. Je vais aussi dire du mal du mariage et je vais même commencer par cela avant d'aborder, je le suppose, d'autres sujets.

Alors en tout premier point, je dois dire que je n'ai jamais compris à quoi pouvait servir de se marier. Hormis l'aspect festif et quelque peu "fête à nœud-nœud" de l'événement avec son repas, ses familles et amis, sa viande saoule, ses costumes ridicules et les anneaux crétins auquel d'aucuns peuvent prendre plaisir, qu'est-ce que ça change dans la vie de tous les jours ? Madame peut adopter le patronyme de Monsieur et parader dans le grand monde tandis que Monsieur va pouvoir présenter Madame son épouse à un peu tout le monde avec une belle fierté. Accessoirement, le couple bénéficiera d'un petit abattement fiscal. Au décès de Monsieur, Madame aura droit au versement d'une pension de réversion et, si par malheur, le couple divorce, il y aura jugement et partage équitable. On saura exactement qui aura la garde de fifille et de toutou.

Si j'ai échappé au mariage jusque là, c'est que j'ai eu de la chance. On ne m'a jamais ou presque demandé en mariage et, ça c'est sûr, je n'ai jamais demandé personne en mariage. Ni homme, ni femme. Je suis opposé au mariage en cela que je ne comprends pas à quoi ça sert. C'est tout. Je suis opposé au mariage religieux parce que je suis opposé aux religions mais c'est là une autre affaire. Dans le même temps, je reconnais que l'on puisse avoir le droit de se marier sans mon consentement. Si cela ne m'apporte pas de plaisir particulier, ça ne m'apporte pas de désagrément non plus. Du moment que l'on ne m'invite pas, tout est bien. J'ai eu dans ma vie la très grande faiblesse d'accepter d'assister à des mariages (et pire que ça, même) et je sais que ça m'ennuie au plus haut point. Je n'aime pas ça, ça m'emmerde et je regrette de n'avoir pas su dire non.

Par rapport au mariage homosexuel, je ne comprends pas le problème. Tant qu'un homosexuel ou une hétérosexuelle ne m'oblige pas à me marier, ça ne me regarde pas. De ce que j'ai compris dans ce débat, il n'est pas question d'obliger la population de ce pays à se trouver époux ou épouse. Il semble bien que l'on garde le droit de ne pas convoler en justes noces. Alors quoi ? Si Alice épouse Gaëlle et si Robert épouse Roland, ça ne va pas m'empêcher de dormir[1]. Ça ne me retirera rien, ça ne retirera rien aux hétérosexuels catholiques pratiquants de mes couilles, à ces gros cons qui pensent que le mariage est un saint sacrement voulu par dieu. Les bitures d'épousailles sont aussi de volonté divine ? La "Danse des Canards" aussi ? Qu'est-ce qu'ils en font, de leur saint sacrement divin, ces imbéciles ? Qu'est-ce que ça peut bien leur faire que l'on se marie entre gens de même sexe ? Je vous demande un peu. Qu'ils s'occupent de leur préchi-précha et de leurs bondieuseries et qu'ils cessent de faire chier le monde. Voilà ce que j'ai à leur dire.

Je n'ai pas beaucoup suivi l'affaire mais il me semble bien que la majorité des gens qui sont contre le mariage homosexuel sont à chercher parmi cette catégorie de personnes croyantes. Je n'ai pas de grande sympathie pour les bigots et bigotes. Je ne crois pas en dieu mais ce n'est pas une raison, pour moi, de pavoiser. Je déteste les religions que, je le reconnais, je ne connais pas bien. Un peu plus la catholique que les autres tout de même. Ce n'est pas un honneur d'être mécréant parce que, au fond, je n'ai fait aucun effort pour l'être. Je ne crois pas en dieu parce que je n'ai jamais eu besoin d'y croire. Maintenant, il est possible que la foi me tombe sur le coin de la gueule le jour où je m'y attendrai le moins. Possible. On verra.

treuste.png

Pour en revenir à l'histoire du mariage, je ne comprends pas pourquoi les homosexuels désirent pouvoir se marier. Si c'est pour une question d'avantages fiscaux ou autres du même tonneau, je me dis que l'on devrait pouvoir inclure ce genre de choses dans le PACS. Mais il semble que certains couples tiennent vraiment à cette idée de mariage. Bon. Et alors ? Encore une fois, ça n'enlèvera rien à personne.
Sauf que là, on sort l'argument (THE ARGUMENT) en béton armé. L'adoption d'enfant par un couple homosexuel ou, bien pire encore, la procréation médicalement assistée autorisée pour les couples "gays" et "lesbiens". Horreur ! Puanteur ! Malédiction ! Les pauvres enfants ! Je ne suis pas spécialiste mais j'ai comme dans l'idée que si la chose est répandue et considérée comme normale, il n'y aura pas de problème. Bon, je n'y connais rien et je n'ai pas d'enfant. Je ne me suis jamais occupé de l'élevage d'un gosse, je ne sais pas si j'aurais fait un bon papa. Je n'aime pas les gamins et ils ne m'intéressent pas. Quelque part, je me dis que si ça peut leur faire du mal, ce n'est peut-être pas si inintéressant que ça.
Et puis, le débat dérive aussi sur la question de l'homosexualité. Du genre, "si vous êtes pour le mariage homosexuel, c'est que vous êtes pour les homosexuels". Ah ! C'est qu'il y en a pour regretter à mots couverts que l'on ait remisé la guillotine ! La peine de mort pour les invertis ! Qu'on leur coupe le kiki à ces anormaux ! J'ai eu des copains homosexuels comme j'ai eu des copains hétérosexuels. Je ne dois vraiment pas être un bon coup, aucun ne m'a jamais proposé de partie de pattes en l'air. C'est bête mais je ne me questionne pas beaucoup sur les orientations sexuelles des gens, moi.

Je connais des homosexuels qui ne me semblent pas particulièrement intelligents et je connais des couples hétérosexuels mariés à l'église dans la sainte grâce de la parole de dieu tout puissant qui sont de sacrés trous du cul de cons. Et j'en connais plus, de ceux là.
En ce moment, on cause beaucoup de la "Frigide Bargeot". La femme hétéro à l'hétéro "Basile de Koch", le frère de "Karl Zéro". Tous membres de Jalons, un ramassis d'iconoclastes de droite. Pourquoi donne-t-on la parole à cette dame ? Elle représente quoi et qui ? Si le pape nous dit qu'il est contre le mariage homosexuel, il est dans son rôle. Je peux ne pas être d'accord avec lui, je suis forcé de l'admettre. Il me semble que, dans notre pays, il y a un système qui fait passer ou pas les lois proposées par le gouvernement. Attendons que tout cela soit débattu et que l'on arrête de parler de cette affaire qui, dans le fond, n'intéresse pas grand monde. Dans la récente manifestation contre l'ouverture du mariage aux couples de même sexe, combien étaient présents juste pour faire chier la gauche au pouvoir ?

Note

[1] Sauf peut-être s'ils font la fête à côté de chez moi.

Une saillie verbale ?

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Répondez et vous serez entendu.

Haut de page