Fête des plantes de l'Abbaye Nouvelle

Ancienne commune lotoise indépendante, l'Abbaye Nouvelle est désormais rattachée à celle de Léobard, à quelque distance à l'ouest de Gourdon. Le site vaut surtout pour son ancienne abbaye cistercienne du XIIIe siècle active jusqu'en 1650. Après la Révolution française, l'abbaye a commencé à tomber en ruines et a servi de carrière de pierres. Aujourd'hui, ces ruines de l'abbaye surplombent le petit village et accueillent diverses manifestations dont la Fête des plantes qui se tient autour de la mi mai depuis un quart de siècle.

C'est la deuxième fois que je me rends à l'Abbaye Nouvelle pour la Fête des plantes. La première fois, c'était en 2010. Si l'on ne peut pas dire que je sois particulièrement intéressé par l'horticulture et les plantes, je reconnais que la manifestation est agréable. D'abord, il y a la majesté de cette ancienne abbaye gothique qui en impose. C'est indéniable. Si l'on aime les vieilles pierres, on ne peut pas rester totalement insensible.
Autour de l'abbaye et à l'intérieur de celle-ci, on trouve un grand nombre d'exposants qui proposent soit des plantes soit des ouvrages en lien avec elles, soit, encore, des épices ou des œuvres d'art. Des stands en relation avec l'écologie dans une large acception du terme tentent de faire prendre conscience de l'importance de l'eau ou de la préservation de la diversité des espèces végétales.
Dans les jardins entourant les ruines de l'abbaye, les fleurs et les arbres sont à l'honneur et plusieurs milliers de personnes passent ici pour faire provision de plantes d'agrément ou potagères. Le tout se déroule dans une réelle bonne humeur, ça c'est certain. Bien que ça ne soit absolument pas comparable, je peux dire que je préfère aller passer quelques heures à l'Abbaye Nouvelle plutôt que d'aller à la Foire de la Latière dont je parlais il y a quelque temps.
Je suis allé à l'Abbaye Nouvelle avec l'idée de faire des photos. La fois précédente, je n'en avais ramené aucune d'intéressante. Cette fois encore, je ne peux pas dire que les images glanées brillent par leur intérêt. Ainsi, il n'est clairement pas envisageable de faire des photos intéressantes de l'abbaye lors de cette fête. Il y a trop de monde, trop d'éléments parasites. Il faudra que je pense à y retourner en dehors de cette manifestation.

Abbaye Nouvelle - fleurs

Fête des plantes - l'heure du choix

Abbaye Nouvelle - site classé

Abbaye Nouvelle - cactées

Haut de page