Je fais service minimum. C'est que, ces jours derniers, je bosse sur des travaux assez complexes et relativement difficiles à comprendre. Ça me prend pas mal de temps et j'en manque un peu pour le blog. Toutefois, aujourd'hui, je vous propose enfin une Sanglas. C'est celle de Pascal, une Sanglas qui accuse son âge mais qui a le mérite de rouler, malgré quelques petits soucis électriques. Il est à noter les magnifiques freins installés il y a peu.

Sanglas 500 S2 avec de beaux freins