Encore et toujours à Groléjac


Vous me le dites quand vous en avez marre, hein ? On continue notre visite de l'exposition de véhicules anciens de Groléjac avec des automobiles.

Commençons par une française assez rare avec cette ravissante Citroën DS cabriolet.
Une bien rare Citroën DS cabriolet
Deux représentantes de la marque Hotchkiss.
Hotchkiss
Hotchkiss
Du côté des anglaises, deux Jaguar. Une e-type bien jolie et une XK140 qui, à mon goût, l'est bien d'avantage encore.
Jaguar e-type
Jaguar XK140
Et pour finir la sélection de ce lundi, une pataude et lourdaude Mercedes 200D
Mercedes 200D
Demain, on continuera la plaisanterie.

Commentaires

1. Le lundi 23 septembre 2013, 14:44 par Juliet

J'allais te dire que j'en avais marre mais finalement, non. Il y a de bien belles carrosseries. La Mercedes me fait repenser à la 240D de 1976 que j'ai eu durant quelques années. Elle avait la particularité d'être rose framboise ce qui me valait le privilège (ou pas !) d'être klaxonnée par tous les gitans que je croisais...

2. Le lundi 23 septembre 2013, 16:31 par Liaan l'intégriste du véhicule ancien

Les enjoliveurs des roues du cabriolet DS ! S'ils sont d'origine, ce devait être un des premiers modèle de cabriolet. Ces enjoliveurs donnent un sacré cachet à cette auto !
Le coupé Jaguar XJ ? Ce n'est pas plutôt un XK ?
Qu'importe, il est de toute beauté. Il me rappelle la phrase de Léo Ferré qu'il n'aimait pas les bagnoles, il avait une Jaguar... Et l'on repense à Serge Gainsbourg avec "Jazz dans le ravin", ou au roman et film, "Les tricheurs"...
Et encore Françoise Sagan, ouaip, une Jaguar de cette époque, ce n'est pas une bagnole !
(Non, Michel, je ne me lasse pas de voir ces vieux véhicules, quand je pense que vous avez "zappé" la Simca Facel noire... Tant pis).

3. Le lundi 23 septembre 2013, 16:41 par Liaan l'intégriste du véhicule ancien

Je remarque sur la Mercedes, les essuie-glaces qui vont l'un vers l'autre... C'est très classieux.
(Je crois que Panhard Dyna Z et séries 17 avaient ce genre de déplacement pour leurs essuie-glace et je repense à une des scènes finale du film "trafic" de Jacques Tati, où il s'est amusé de filmer le mouvement des essuie-glaces, dont celui paresseux de la 2CV)
Je crois qu'une ou deux bagnoles contemporaines ont choisit ce mode de mouvement...

4. Le lundi 23 septembre 2013, 18:21 par arielle

Je vous demande de vous arrêter ! Il y a un © il me semble non ?
P.S. : Ce dimanche mes neveux petits lisaient un Boule et Bill. je n'ai pas pu m'empêcher de leur poser LA question qui tue. Ils m'ont lancé des regards perplexes.

5. Le lundi 23 septembre 2013, 18:24 par arielle

Mouais. Comme je n'ai rien contre le rouge foncé façon bordeaux, j'ai jeté mon dévolu sur la Hot'kiss.

6. Le lundi 23 septembre 2013, 18:39 par michel

@Juliet : Une Mercedes rose, faute de Rolls, je ne dirais pas non. Vous n'auriez pas une image de la chose ?
@Liaan l'intégriste du véhicule ancien : Je suis impardonnable pour la SIMCA. Je m'étais dit que je la photographierais au retour et puis j'ai été happé par le son des moteurs stationnaires.
Dans mon souvenir, les enjoliveurs de la DS ne sont pas ceux qui vont avec ce modèle. Faudrait vérifier. Il me semble que ce sont les derniers, ceux qui équipaient les 23 Injection Electronique.
Pour la Jaguar, vous avez raison. XK pas XJ. Je vais corriger.
@Liaan l'intégriste du véhicule ancien : Il y a eu des voitures à trois balais, à deux, à un seul. Par en haut et par en bas. Ça a toujours été un souci pour les constructeurs, ces accessoires.
@arielle : Je vous promets qu'il y aura encore des photos. Je garde le meilleur pour la faim.

7. Le lundi 23 septembre 2013, 19:12 par shanti

J'ai des goûts modestes ... je me contenterais de la Jaguar XK140 ! :)
Mais la seconde Hotchkiss me plaît bien également.
Pouët ! Pouët !

8. Le lundi 23 septembre 2013, 20:23 par Liaan l'intégriste du véhicule ancien

Les enjoliveurs de la DS ont un liseré rouge tout autour et sont conformes aux tout premiers modèle de la DS de 1956.
Ce qui me préoccupe, ce sont ces clignotants oranges à l'avant, montés sur une platine, et cette absence de feux clignotants aux coins arrières de l'habitacle (vous savez, cela faisait comme une tranche de fromage de Brie sur les cabriolets Chapron).
Ne serait-ce-t-il pas un modèle fait pour l'export, je pense à la Belgique ? Où un "faux" cabriolet construit avec une berline ? Mais ce serait du très beau travail !

9. Le lundi 23 septembre 2013, 20:30 par michel

@Liaan l'intégriste du véhicule ancien : Les enjoliveurs sont en inox. Ce sont les jantes qui sont rouges.
Maintenant, les premiers et derniers modèles se ressemblent un peu. Je regarderai l'image originale de près. Pour l'année de la voiture, elle semble bien ancienne tout de même et quoi qu'il en soit.

10. Le lundi 23 septembre 2013, 21:06 par MaPY

J'ai tout vu en détails...miam !
Dans mon top 5 perso se trouve la Jaguar type e série 1 mais pas ce modèle qui une 2+2 ce qui implique un pavillon rehaussé qui casse la ligne initiale...j'aime aussi beaucoup les XK120,140 et 150 ainsi que la Mk2, mais au dessus, reste la type e série 1 en version coupé !
Au prix de la bête aujourd'hui (70 000 à 80 000 euros pour un modèle en parfait état), cela ne restera qu'un rêve inaccessible...
La DS cabrio est superbe de même que l'Hotchkiss roadster, re-miam !

11. Le mardi 24 septembre 2013, 12:26 par arielle

@michel :
Je garde le meilleur pour la faim.
Je n'ai pas faim.

Bien, alors aujourd'hui ? C'est le tour des vélocipèdes ? Demain, celui des patins à roulettes ? Et pour finir en apothéose : les fauteuils roulants.

Euh. Sinon, je remarque une chose : vos lecteurs n'ont pas des goûts de chiottes.

12. Le mardi 24 septembre 2013, 14:24 par Liaan

@michel : Hé oui, et les cybiclette ?
C'est vrai que c'est moins photohygiénique...

13. Le mercredi 25 septembre 2013, 10:51 par shanti

@Juliet :
Dans les années 80 j'avais un ami, François, que l'on surnommait Voltaire, il portait de longs cheveux dont les boucles formaient des anglaises, une fine moustache, un nez aquilin. Cet ami était photographe, il travaillait de temps à autres pour Sipa Press, il était également peintre en lettres. Puis un jour, las de "courir" après l’événementiel, il s'est dit qu'il pourrait bien être taxi. Il s'est alors acheté une R12, la faite repeindre en rose. Dans son taxi sa musique tournait autour de Janis Joplin, The Doors, Hendrix enfin tout ce qui était de la génération Woodstock, il faisait régulièrement brûler quelques bâtons d'encens (sans doute pour masquer l'odeur de ces joints qu'il fumait dans l'attente des clients), il était souvent vêtu de tee-shirts aux couleurs psychédéliques ! Bref, ce taxi rose a dû rester longtemps dans la mémoire de sa clientèle.