Du seul œil, le vent

Un peu par esprit de provocation, un peu pour emmerder le monde, beaucoup parce que je ne vois pas une seule raison qui m'obligerait à les passer sous silence, je vous ai préparé une sélection des véhicules japonais pour aujourd'hui.
Parce que je n'aime pas tous les véhicules français ou européens, parce que je n'aime pas tous ceux des Etats-Unis d'Amérique, je peux apprécier les automobiles et motocyclettes japonaises. Je vous assure, certaines sont réellement intéressantes. Pour commencer, une petite et très rigolote Nissan Figaro. De ce que j'en sais, elle n'a jamais été importée ou vendue en France d'une manière officielle. C'est là une petite voiture à la bouille sympathique qui se présente comme précurseur du courant "néo rétro" qui nous a donné les nouvelles Fiat 500 ou PT Cruiser. Ce n'est que mon avis mais la Nissan est bien plus intéressante que ces productions citées plus haut. Ce que j'aime bien dans cette petite Figaro, c'est que ses concepteurs ont digéré des influences européennes pour créer quelque chose de tout à fait nouveau.

Amusante Nissan Figaro
Nous parlions il y a peu de la "customisation" des Harley Davidson. Il n'y a pas que les propriétaires de moto américaine qui sont attirés par la personnalisation et j'ai croisé une Yamaha que je pense être une XV 950 sur le stand de Liberty Yam. On aime ou pas mais on peut au moins reconnaître que le travail semble bien fait et le résultat convainquant. Comme toute personnalisation, bien entendu, celle-ci est appréciée ou pas. C'est une question de goût... personnel. Pour ma part, je ne me verrais pas chevaucher pareille machine. Cela ne m'empêche pas de faire preuve d'une certaine ouverture d'esprit et d'esprit de tolérance et d'apprécier.

Yamaha XV 950 - pas certain

Plus ancienne, une petite Honda S800 coupé. Doté d'un petit moteur rageur qui grimpe aux alentours des 10000 tours, cette petite auto sportive est aujourd'hui bien moins courante qu'une Triumph Spitfire ou qu'une MG. Son unique défaut pour certains est d'être née au Japon. C'est un argument qui tient bien moins la route que le véhicule lui-même. Evidemment, si l'on me donnait le choix entre une S800 et, par hasard, une berlinette Alpine, je n'hésiterais pas un instant mais il faut reconnaître que l'Alpine fait partie de mes voitures préférées.

Honda S800 Coupé

On reste chez Honda avec une petite 125 SL très bien restaurée. Alors là, nous sommes en présence de ce que les Japonais savent faire. Ils excellent dans l'écoute des attentes et des modes pour proposer des véhicules récréatifs bien conçus et agréable à l'œil. Le fait qu'ils sachent comprendre et entendre le marché n'est pas à mes yeux un défaut.

Honda 125 SL

Avant d'être connues sous la marque Nissan, Nissan vendait ses automobiles sous la marque Datsun, en France. Une belle et rare Datsun Fairlady était présente lors des Vintage Days de Périgueux. Ce joli petit cabriolet venait marcher sur les plates-bandes de leurs homologues d'outre-Manche. Il ne déméritait pas sur le plan esthétique ou pour les qualités mécaniques.

Datsun Fairlady

Haut de page