Drogué contre drogué


La première salle de shoot va ouvrir à Paris. A Paris et toujours rien à Azerat ! C'est toujours les mêmes qui ont tout et les autres qui n'ont rien. C'est dégueulasse. A Azerat aussi on veut notre salle de shoot. Il n'y a pas de raison. Les toxicomanes d'ici valent bien ceux de là-bas. Pas de raison pour que les héroïnomanes azeracois soient ostracisés de la sorte, carrément ignorés par les pouvoirs publics.
Et vous, où que vous habitiez, réclamez-vous vous aussi une salle de shoot à proximité ?

Les sportifs sont des cons

Commentaires

1. Le mercredi 12 octobre 2016, 12:40 par Waldo7624

Oui ! Il y a déjà les buts, manque la salle. Je vais aller déjà m'acheter des chaussures à crampons en prévision.

2. Le mercredi 12 octobre 2016, 13:50 par fifi

Le shoot c'est bien - en couleur c'est beaucouptrèsmieux. Et c'est pourquoi je préférais le L S D , tellement plus facile à planquer et à ingérer.

3. Le mercredi 12 octobre 2016, 14:18 par Globu le Rouge

en français, ça donne, ouvrir une salle de tir
et en postier ça donne, ouvrir une salle de tri

4. Le mercredi 12 octobre 2016, 14:47 par jojo

La méthadone n'est pas proposée dans la salle de shoot parisienne ! ; bizarre, j'trouve...bon il faut attendre celle d'Azerat

5. Le mercredi 12 octobre 2016, 16:27 par Tournesol

Le théoricien qui sommeille en moi( et qui dormait bien avant que vous le réveillez)aimerait bien que certaines activités restent transgressives et ne soient pas incluses dans un espèce de consensus mou de dames patronnesses sauvant leurs pauvres.
Mais si On dépénalisé les drogues,je suis pour.Que des religieux interdisent le porc ou que des laïcs interdisent telle ou telle substance,que ce soit pour le salut de mon âme ou le bien de mon corps m'agace profondément.

6. Le mercredi 12 octobre 2016, 16:28 par Tournesol

Votre dessin est trés bon,et trés bien légendé :-)

7. Le mercredi 12 octobre 2016, 16:33 par arielle

Une salle de flipper ? Shhoot again ? Je suis pour.

8. Le mercredi 12 octobre 2016, 16:44 par michel

@Waldo7624 : Quoi que les talons aiguille soient peut-être plus adaptés.
@fifi : Grenadine et menthe pour la couleur.
@Globu le Rouge : Ma foi...
@jojo : Je suis même presque sûr que l'on devra y trouver un panneau rappelant qu'il est interdit de fumer dans les locaux.
@Tournesol : Ouais... La pénalisation n'a pas apporté la preuve qu'elle combat efficacement la toxicomanie. Entre légalisation et dépénalisation, mon cœur balance.
@Tournesol : Merci.
@arielle : Un aquarium. Rapport au dauphin.

9. Le mercredi 12 octobre 2016, 21:03 par Sax/Cat

Oh par chez nous, les gens se shootent plutôt aux boissons anisées ou aux plantes rigolotes qui poussent au milieu du maïs.
http://www.sudouest.fr/2016/10/10/l...
Pas besoin de salle pour ça.

10. Le mercredi 12 octobre 2016, 22:13 par Waldo7624

@Tournesol : je suis pour aussi (la dépénalisation de la drogue) et même de toutes les drogues. Perso, je n'en prends pas, même si c'était en vente au Carrefour de Thenon à 9,99 € le Kg. Et même avec des points sur la carte de fidélité. Donc je me fous éperdument qu'on la distribue, même gratos, au coin des rues. L'ennui, c'est d'une part que la drogue, comme le traitement des déchets, de l'eau et les travaux publics sont les sources les plus importantes pour financer les pires magouilles, campagnes électorales incluses, et d'autre part, que faire alors de tous les petites frappes diverses qui en vivent en bas de l'échelle du trafic ? S'ils se retrouvent au chômage technique, c'est toute une économie parallèle des quartiers dit "sensibles" qui s'effondre, et si on voit mal le genre de boulot qu'ils seraient capables de faire à la place, on voit bien qu'ils devront trouver de l'argent pour vivre...

11. Le mercredi 12 octobre 2016, 23:09 par Tournesol

@Waldo7624 : oui,que devriendront nos amis les frappes ?Ce sera peut être à eux de se poser le problème,non?Je crains que chaque fois que l'on veut régler un problème de société avec une loi,on crée un problème de plus.Quand On interdit un comportement,On n'arrête pas ce comportement,On crée juste une nouvelle catégorie de délinquants.
Pour revenir sur ceux qui vivent de ces trafics,je ne sais pas ce que sont devenus les collabos après le départ des allemands,Ni les contrebandiers avec l'ouverture de l'Europe,mais je suis sur qu'ils ont trouvé des solutions.Le problème n'est pas,pour moi,de supprimer le crime organisé,mais d'arrêter de pénaliser des usagers.

12. Le mercredi 12 octobre 2016, 23:13 par fifi

@Waldo7624 : Je n'avais pas vu ça ainsi: c'est pourtant bien vrai ce que vous racontez.

13. Le jeudi 13 octobre 2016, 09:26 par waldo7624

@Tournesol : Les frappes, même si elles ne sont pas aériennes, ne sont pas mes amis. Je crains juste que leur cerveau ne soit pas assez développé pour se poser la moindre question. Ils sont inféodés à un système qui dépasse leur entendement. Les collabos et autres contrebandiers ont sûrement eu moins de mal à se recycler, ayant pour la plupart, des solutions de rechange accessibles. Ce n'est pas le cas de cette population marginale aujourd'hui. Et cette population n'a pas d'autres lois que celle de leur milieu. On peut effectivement voter tout ce qu'on veut, il s'en foutent royalement, vivant dans un monde qui n'est pas le nôtre (enfin, le mien, en tout cas). Pour en revenir à la question de dépénalisation, voire légalisation, je serais pour à 289,86 % (d'après un sondage effectué auprès de moi-même) si, par exemple, je n'avais pas une maman de 90 ans vivant à Saint-Ouen, au coeur d'un système qui laisse tout craindre si on le dérègle sans réfléchir davantage, notamment aux conséquences immédiates.

14. Le jeudi 13 octobre 2016, 09:48 par Tournesol

Je comprends bienIl faudrait savoir si la criminalité a explosé en province Aprés que Louis XIV aie vidé la cour des miracles.Mais je comprends que vous ne soyez pas tenté par l'expérience.Maman pour maman,la mienne a été braquée à la seringue à Marseille par un gars qui lui a dit :"je suis en manque et j'ai le sida,ton fric ou je te plante"Ce sont de mauvaises expériences,Mais pas des arguments.:-)

15. Le jeudi 13 octobre 2016, 11:22 par waldo7624

Une série de mauvaises expériences peut devenir un argument.
Sous (enfin, si je puis dire…) Louis XIV, les problèmes ne devaient pas se poser dans les mêmes termes. Par exemple, sous Louis XIV, il n'y avait pas de particules fines liées à l'utilisation de gazole, il n'y avait pas de mauvaises nouvelles de la Syrie à la télé, on ne trouvait pas de Nesquik en vente libre dans Paris, ni à Versailles, on ne faisait pas de primaires pour savoir quel serait le moins con qui dirigerait le pays, on n'avait pas de souci avec les virus internet, les sous marins n'étaient pas encore étanches, il n'y avait pas de pesticides dans les briques de lait et les vaches n'avaient pas d'étiquettes aux oreilles, et la connerie n'était ni contagieuse, ni remboursée par la sécu. Voyez comme les temps ont changé, et comme il est difficile de comparer ces deux époques.

16. Le jeudi 13 octobre 2016, 13:13 par Sax/Cat

et la connerie n'était ni contagieuse, ni remboursée par la sécu
Pour la sécu je suis d'accord, mais pour la contagion, vous affirmez sans preuve.

17. Le jeudi 13 octobre 2016, 13:20 par Tournesol

Wé,Bob Dylan prix Nobel de littérature!!!Je vais apprendre l'anglais!

18. Le jeudi 13 octobre 2016, 14:00 par jojo

@Sax/Cat :
je crois que la connerie est contagieuse, et ça provoque des troubles de l'intelligence :)
ps : L'inventeur de la cédille est un certain Groçon

19. Le jeudi 13 octobre 2016, 14:54 par fifi

Heureusement, que la connerie est contagieuse, on pourrait se marrer avec quoi, à présent : la télé, et tout ce qu'elle charrie ( dans tous les sens du terme ).

20. Le jeudi 13 octobre 2016, 16:12 par jojo

oui, il parait même que le cerveau de la personne atteinte de cette maladie se met en Off, et sa bouche continue de parler !
(hihihi)

21. Le jeudi 13 octobre 2016, 21:55 par Waldo7624

@Sax/Cat : comme les vecteurs principaux de la contagion de la connerie sont la télé et internet, il y a fort à parier que sous Louis XIV, sa propagation était moins rapide que la peste noire ou la phtisie galopante.

22. Le jeudi 13 octobre 2016, 22:09 par fifi

@Waldo7624 : Oui, oui : c'est pour ça que j'y suis tous les jours ...
ou presque et, que j'aime bien. Hinhinhinhin ;-)

23. Le jeudi 13 octobre 2016, 22:18 par Waldo7624

@fifi : moi aussi, mais internet ne véhicule pas que des conneries. Le tout est d'être immunisé, comme pour la grippe.

24. Le vendredi 14 octobre 2016, 11:22 par Liaan, troll moisi

Des couenneries sur internet, j'en mets suffisamment comme ça.
C'est le pourquoi de mon silence volontaire.
Car je ne crois pas être vacciné contre la bêtise...

25. Le vendredi 14 octobre 2016, 11:56 par arielle

@Liaan, troll moisi : Ah, vous revoilà.
Mais qui l'est vacciné ? Les pires sont ceux qui pensent l'être ! ;-)

26. Le vendredi 14 octobre 2016, 14:17 par Tournesol

C'est beau les cons,ça repose,c'est comme le feuillage au milieu des roses.
Dabadie.

27. Le vendredi 14 octobre 2016, 18:34 par fifi

@Liaan, Troll ( Toujours Vert ) : Ch'uis très content que vous revoilà-ci.

28. Le vendredi 14 octobre 2016, 18:38 par fifi

@Tournesol : Les Cons, je ne les trouve pas si reposant que cela, ils demandent de la patience, de la persévérance et beaucoup d'écoute si nous voulons en profiter pleinement.

29. Le vendredi 14 octobre 2016, 19:49 par waldo7624

Ne pas confondre : immunisé, qui sous entend qu'on bénéficie naturellement, sans doute par chance, d'une protection contre un antigène quelconque (j'avais jusqu'alors imaginé l'être, mais peut-être suis-je bien audacieux), et vacciné, qui nécessite de se rendre compte des risques encourus, et de prendre l'initiative de se faire inoculer (I-NO-CU-LER… attention) une substance adaptée qui permettra d'éviter le pire.
Il faut savoir prendre tout ça avec humour, même si l’on ne se drogue pas.

30. Le vendredi 14 octobre 2016, 20:54 par Sax/Cat

Est-ce que c'est comme la rougeole, quand on a été con une fois on ne peut plus l'être ?

31. Le vendredi 14 octobre 2016, 21:31 par Tournesol

Mac Mahon:" la thyphoide est une maladie terrible:ou on en meurt ou on en reste idiot,j'en sais quelque chose,je l'ai eue."

32. Le vendredi 14 octobre 2016, 22:59 par Waldo7624

@Sax/Cat : la connerie, c'est comme le cancer. On l'a tous un peu en nous, mais on développe ou pas. Si on est con occasionnellement, c'est pas grave, c'est comme un rhume, ça passe tout seul. L'ennui, c'est quand ça se développe de façon anarchique, et souvent exponentielle. Un choc, et hop... Trop tard, le processus irréversible est engagé. Par exemple, vous décidez de vous présenter à la primaire des républicains, ou des socialistes, c'est à peu près pareil. Eh ben voilà un déclencheur qui peut être fatal, et vous faire basculer dans une crise de connerie galopante irréversible. Il suffit d'écouter les candidats pour s'en convaincre...