Des fleurs et la vertu de la patience


Aujourd'hui, j'ai découvert qu'une situation s'était débloquée. Je vous expliquais récemment que Pôle Emploi me devait des euros. Cette affaire traîne depuis janvier 2015. Je n'ai pas perçu d'allocations depuis cette date. En fin d'année dernière, tout de même, après près d'un an d'attente, je m'inquiète de cette situation auprès d'un employé de cette estimable institution. La personne m'apprend qu'elle n'a pas reçu mes déclarations successives. Puisque j'ai eu la prudence de m'en munir je les lui donne et il s'empresse d'en faire des copies. Il m'assure que tout allait être débloqué très rapidement.
En effet, quelques semaines plus tard, un courrier m'informe qu'un virement a été effectué sur mon compte en date du 21 décembre. Nous sommes alors en janvier de cette année. Dans les jours qui suivent, je consulte de temps à autres l'état de mon compte bancaire. Je ne vois rien arriver ni en janvier ni en février ni en mars... jusqu'à aujourd'hui. Oui ! Le virement effectué le 21 décembre 2015 est inscrit à mon crédit ce 9 mars dernier ! Mine de rien, ça va me permettre de souffler un peu.
Et alors, je me dis que le traitement informatique des opérations de toute sorte a du bon. On y gagne en efficacité. Qu'en aurait-il été si le versement avait été confié à des personnes physiques ?

Et donc, pour fêter l'événement, deux photos réalisées hier après-midi au bord du Cern sur la commune de la Bachellerie à moins que ce ne soit sur celle de Peyrignac. Il pleuvait un peu mais puisque j'avais mon appareil photo et que je ne voulais pas rentrer bredouille, je n'ai pas hésité à poser coude et genou dans la terre mouillée pour ces fleurs de printemps.

Fleurs modestes
Modestes fleurs

Commentaires

1. Le lundi 21 mars 2016, 15:50 par Globu le Rouge

Mais votre affaire a bien été traitée par des personnes physiques, qui se sont transmis votre dossier de l’une à l’autre d’un clic de souris après en avoir approuvé la bonne procédure. C’est ainsi depuis la création de la grande région d’Aliénor, une affaire comme la vôtre doit nécessairement transiter par Poitiers, Tulle, Périgueux, un petit tour à Angoulême, La Rochelle et Bayonne et retour à Azerat en passant par Marmande et Bordeaux. Alors imaginez le nombre de fonctionnaires qui ont participé à vous redonner ce souffle qui vous faisait défaut, de fait 4 mois, fêtes inclues, ce n’est pas bien long.

2. Le lundi 21 mars 2016, 16:21 par shanti

Super ! Enfin !!!
Ah, les fleurettes du printemps, ici les violettes sont en fleurs depuis quelques semaines déjà, les coucous, j'en voit de nouveaux chaque jour, il y a aussi les myosotis qui côtoient les pissenlits et tapissent les noieraies toutes proches.
Le printemps c'est aussi les z'oiseaux qui y vont de leur ritournelles.
Quelle agréable saison que le printemps !

3. Le lundi 21 mars 2016, 16:54 par Tournesol

Content pour vous,n'est ce pas.Kafka n'est donc pas mort :-)

4. Le lundi 21 mars 2016, 16:58 par Tournesol

Sinon,vous avez de la chance,la patience à feuilles obtuses ( c'est pas moi qui le dit) est une variété d'oseille qui fleurit habituellement en juillet - août.

5. Le lundi 21 mars 2016, 22:16 par fifi

Si vous aviez touché le pactole en Décembre, il aurait été sans doute bouffé par les fêtes, tandis que là, présentement, c'est bueno bwana, avec le printemps qui refleuri il n'y a plus à remplir la cuve à fioul mais faire le plein d'encre de Chine, de pinceaux, de péloches et d'un tas d'autres bonnes choses qui vous ont tant manquées.
Au moins, c'est une très bonne nouvelle, j'en suis ravi pour vous.