Des Sanglas à Agris


Je n'ai pas fini de traiter et classer les photos faites à Agris, en Charente. Cela signifie qu'il risque d'y en avoir encore quelques unes sur le blog. Le Clan Sanglas France tenait un stand et exposait quelques motocyclettes catalanes. Quelques curieux cherchaient à en savoir plus sur cette marque assez confidentielle par chez nous.

Sanglas 350 et 500

Sanglas 400E

350 Sanglas

Commentaires

1. Le jeudi 23 juillet 2015, 08:22 par Tournesol

Beaux engins .n'etant pas économiste,je ne comprends toujours pas comment une marque pareille a pu disparaître alors que Royal Enfield,qui ne présente pas des engins plus modernes a su perdurer.La couleur de la 350 est très sympa.

2. Le jeudi 23 juillet 2015, 08:35 par michel

@Tournesol : Et comment Citroën a-t-il pu arrêter la production de la 2cv ? Et comment Zenit a-t-il pu arrêter de construire des appareils photo ?
La dernière "vraie" Sanglas est la 500 S2 V5. C'est un monocylindre culbuté peu puissant et nerveux. Il a sans doute des bons côtés mais ce n'est pas non plus une machine qui fait rêver. Avant que la marque se fasse racheter par Yamaha (qui a produit une 400 bicylindre avec un moteur de chez eux dans une partie cycle Sanglas), il paraît qu'un 750 monocylindre était étudié.
A mon avis, ceux qui achetaient des Sanglas chez nous étaient des motards qui cherchaient des machines pas chères et différentes. Les Sanglas n'ont jamais eu le "prestige" des anglaises et étaient marquées par la mauvaise image liée à l'Espagne franquiste.
Royal Enfield n'a pas attendu après le désir des bobos européens de rouler sur une ancienne neuve pour continuer à vendre ses machines. Avant qu'elles ne soient importées en Angleterre et dans les autres pays capitalistes, la marque Enfield construisait pour le marché local très vaste et très protectionniste. En Inde, rouler à moto, c'est Radjoot ou Enfield. Maintenant, du moins à l'époque, une Enfield c'est une 350 de conception des années 30 pour le moteur. Ce n'est pas un foudre de guerre. En France, Enfield rappelait Royal Enfield et la marque était auréolée de tout un tas de fantasmes plus ou moins idiots.

3. Le jeudi 23 juillet 2015, 08:42 par shanti

Je m'intéresse aux photos (les motos ne me passionnent pas) et je trouve cette série bien réussie.
Je n'ai pas l'impression d'être dans une expo, c'est beaucoup plus vivant;
La première, on dirait un plan dans un tournage.J'aime beaucoup.

4. Le jeudi 23 juillet 2015, 08:59 par Liaan

@michel : Rien à dire, vous fûtes parfait dans vos explications. À part pour les " fantasmes plus ou moins idiots " sur Royal Enfield, en France : les Constellation, Meteor et autres étaient tout de même des machines exceptionnelles, non ? Il me semble que Floyd Clymer avait réalisé à l'aide d'Ital-Jet sa 750 Indian, avec le bicylindre 750.

5. Le jeudi 23 juillet 2015, 09:08 par michel

@shanti : Tant mieux si cela vous plaît !
@Liaan : Je parle de Enfield, pas de Royal Enfield.
Je connais une Constellation, parmi les toutes dernières, montée chez Rolls-Royce. Un jour il faudra que je retourne la photographier. Une très belle machine mais nous sommes très loin de la 350 Bullet.

6. Le jeudi 23 juillet 2015, 09:23 par Liaan

@michel : Zut, je me suis encore gourave sur vos commentaires. Je devrais tourner la plume sept fois dans l'encrier avant d'écrire des couenneries...

7. Le jeudi 23 juillet 2015, 09:40 par michel

@Liaan : Ne changez rien, c'est bien souvent ce qui fait le charme de vos interventions.

8. Le jeudi 23 juillet 2015, 14:14 par Liaan

@michel : Quoique l'arrêt de la production de la 2CV ne soit pas entièrement tenu aux contraintes économiques, mais aux nouvelles normes environnementales et de sécurité.
L'ex-usine Citroën (le Diable ait son âme) sortirait aujourd'hui la 2CV comme les dernières produites, elle en vendrait encore quelques centaines (ce serait nettement insuffisant en termes dits "économiques" diraient les experts). La 2CV avait bien enterré la Dyane en son temps.

9. Le jeudi 23 juillet 2015, 14:18 par michel

@Liaan : C'est surtout que cela ne se vendait plus. Pourquoi acheter un veau qui consomme dans les 8 ou 9 litres aux cent kilomètres dans des conditions de confort et de sécurité très limites alors que l'on peut acheter une AX qui ne coûte pas beaucoup plus cher ?

10. Le jeudi 23 juillet 2015, 14:22 par Liaan

@michel : Vous allez dire que ce sont justement les contraintes économiques qui ont demandé l'arrêt du VéloSolex et de la Mobylette bleue. Si ce n'est que vendre quelques dizaines ou quelques centaines de véhicules par an, ce n'est pas rentable pour le constructeur, tout du moins en Europe.
C'est, à mon humble avis, le défaut de nos industries. Ne penser qu'à construire par dizaine de millions d'exemplaires.
Heureusement qu'il n'existe, du moins pour le moment, aucune loi rétroactive pour empêcher la circulation de ces engins rendu volontairement obsolètes.

11. Le jeudi 23 juillet 2015, 14:26 par Liaan

@michel : Ah, je vois que l'AX vous a tapé dans l'œil. Une 2CV est tout de même plus joli qu'une bête AX, non ?
Et une 400 Sanglas plus agréable à voir qu'une quelconque SevenFifty Gronda (même dans le Joe Bar Team, ils se moquait de cette horreur à roues)?

12. Le jeudi 23 juillet 2015, 14:27 par michel

@Liaan : Vous êtes gentil mais il y a aussi du pragmatisme chez les industriels. Continuer à produire des objets dont personne ne veut, ce n'est pas très pertinent. A part quelques abrutis, qui voudrait aujourd'hui se déplacer au quotidien sur un Solex ou une bleue ? Qui a envie de s'emmerder à faire son mélange et à changer quand une bougie quand des vis platinées ?
Pour votre histoire de loi, ne vous inquiétez pas, on y va à grands pas.

13. Le jeudi 23 juillet 2015, 14:27 par michel

@Liaan : Alors je réponds à vos deux questions par le même mot : non.

14. Le jeudi 23 juillet 2015, 14:57 par Liaan

@michel : Hé hé hé, votre réponse est très claire. Vous êtes ce que j'appellerai un personne moderne.
Moderne, car vous êtes une personne active, pressée, battante et performante.
Lorsque vous critiquez les 2CV et autres de veaux qui consomment de trop, vous révélez votre personnalité, qui est tout à fait dans l'air du temps : performance, vitesse donc efficacité. Et si le problème était là : confondre vitesse et précipitation. Une 2CV est nettement suffisante, pour une personne dite normale, pour se déplacer d'un point A à un point B, dans de bonnes conditions de confort (si, si ! sauf si vous êtes bien sûr assis sur la barre centrale à l'arrière) et de sécurité (tenue de route, vitesse limitée par la puissance (faible) du moteur, vous avez le temps de regarder les choses autour de vous, d'apprécier le pourcentage des côtes, etc. C'est une machine de dimension humaine, c'est ça qui nous manque maintenant. On a privilégié la vitesse, donc la nécessité de renforcer les carrosseries en cas de choc, et le poids des véhicules s'en ressent. Si l'on était restés à des véhicules pépères pour tout le monde, nous serions plus peinards sur la route. Vous êtes pressé ? Prenez le train. Vous voulez faire de la vitesse, allez sur un circuit. Non, notre civilisation a demandé de la performance, de gagner du temps (pour quoi faire ?).

15. Le jeudi 23 juillet 2015, 15:20 par michel

@Liaan : Mais que nous racontez-vous là ? D'abord, en parlant de modernité, il faut rappeler que l'AX sort en 1987.
Après, pour ce qui est de la vitesse. Une 2cv 6 est capable d'un bon 110 km/h et, à cette vitesse, pour ce qui est de la sécurité, on peut en reparler.
Une voiture à taille humaine ? Placez une AX à côté d'une 2cv et comparez les tailles.
Le confort, ce n'est pas qu'une question de suspension. Il y a aussi le bruit qui joue. Et un bon chauffage, en hiver, ce n'est pas rien.
Pour nourrir votre illusion du "c'était mieux avant", vous êtes prêt à raconter n'importe quoi. C'est bien.
Sinon, il va sans dire que j'aime beaucoup les 2cv même si je les laisse à ce qu'elles sont, des automobiles du passé.

16. Le jeudi 23 juillet 2015, 15:25 par shanti

@Liaan :
Oui ! L'AX n'est pas particulièrement esthétique, mais quel punch !
La mienne galope gaiement sur les petites routes de Dordogne.
Lorsque je l'utilise je suis surprise du décalage avec l'Opel que je viens d'acheter, qui est un gros veau, confortable, mais lourd, alors que Melle AX s'envole littéralement.
Bon, il faut reconnaître que tout est plus dur : l'embrayage qui a toujours eu très mauvais caractère (il faut avoir le pied sensible), les vitesses il faut les arracher, plutôt que les passer, les freins, un appui trop fort et la voilà qui pile m'envoyant le nez écrasé sur le pare-brise, mais ... Je l'AIME mon AX sur laquelle j'ai tant pesté ! :)

17. Le jeudi 23 juillet 2015, 17:11 par Liaan

Hé, je désirerais que l'on stoppe cette inflation de véhicules routiers.
On se serait limité aux voitures sans permis que ce serait très bien. Des voitures sans permis comme en 1970, bien sûr, toutes légères, avec sa limite de cyclomoteur, 45 km/h. Pour parler dans l'air du temps : une circulation apaisée.
Et une bagnole qui s'amuserait à effrayer un cycliste, zou, retournée sur le toit, comme une pauvre tortue. Les bagnolos feraient moins les malins avec les bicyclette, tiens !
Non mais.

18. Le jeudi 23 juillet 2015, 17:23 par Tournesol

@michel : je reconnais qu'il y a lurette que l'on n'entend plus parler d'un ado qui s'est cramé en décalaminant son pot,et que mes cops qui avaient 2cv et coccinelles les ont larguées car gourmandes,peu logeables ,rayon de braquage obsolète (joli comme mot ,non?)bref y'avait mieux sur le marché.

19. Le jeudi 23 juillet 2015, 17:30 par michel

@Liaan : Inflation de véhicules routiers ? Et vous voulez quoi ? Des engins flottants ? Des machines volantes ?
Mais vous avez raison. Restez dans votre fauteuil et n'en bougez plus jamais. Le dehors est hostile et néfaste autant que délétère. Il est plein de mal.
@Tournesol : Vous allez encore mettre Liaan dans tous ses états avec vos discours prococateurs.

20. Le jeudi 23 juillet 2015, 17:33 par Tournesol

Ayyyyyyy que je pense moi aussi que si on munissait nos ados de téléphones portables à Dynamo,modèle 1914,ils se muscleraient au moins un bras,nous coûteraient mois cher et y passeraient moins de temps,en plus ils avaient de jolies boîtes en bois :-)

21. Le jeudi 23 juillet 2015, 17:34 par arielle

" prococateurs " : savoureux ! Un lien avec le fait de provoquer un perroquet ? ! Aille pas taper.

22. Le jeudi 23 juillet 2015, 17:36 par michel

@Tournesol : Ça existe ! Un ancien copain avait acheté un téléphone portable de marque française (mais fabriqué là où vous pensez) muni d'une manivelle pour produire l'électricité.
@arielle : Vous avez encore l'œil, mine de rien ! Bravo !

23. Le jeudi 23 juillet 2015, 18:33 par Sax/Cat

Liann c'était mieux avant. Avant même tout. C'était mieux aux jolis temps où tout le monde allait à pieds. Nos ennuis ont commencé lorsque le premier homme est monté sur le premier cheval. Et depuis c'est toujours pire.

24. Le jeudi 23 juillet 2015, 18:37 par michel

@Sax/Cat : Lorsque le premier homme a monté la première femme, même.

25. Le jeudi 23 juillet 2015, 18:38 par Sax/Cat

Mon fureteur me sort un nouveau message "Parts of the page that track your online activity were blocked".
Autrement dit, le blog qui nuit grave cherche à savoir où je suis allé avant de venir ici. La NSA est sûrement derrière tout ça.

26. Le jeudi 23 juillet 2015, 18:41 par arielle

@Sax/Cat : Et vous étiez où ? ;-)

27. Le jeudi 23 juillet 2015, 19:49 par Sax/Cat

@arielle :
J'étais sur un autre blog qui n'espionne pas ses visiteurs.

28. Le jeudi 23 juillet 2015, 21:12 par Tournesol

@michel : oui,c'était mieux avant,quand l'homme mollement allongé regardait sa compagne faire du rodéo en songeant aux variantes:a la duc d'aimable,à la paresseuse...
WikiLeaks dit des choses sur les missionnaires mais j'ai une autre version:aux Samoa,débarqua un couple de missionnaires (les Réformes ignorent le célibat des catholiques)ils prêchent l'amour et tout ça,mais le soir dans leur hutte en branchages,que voient les indigènes ahuris:le missionnaire monter sur la miss.Or dans beaucoup de sociétés la sexualité est très codifiée,aux Samoa,pour que personne ne soit "domine"la position utilisée est cell dite:des petites cuillers imbriquees(l'amour c'est regarder ensemble dans la même direction)
Donc scandale,le missio qui parle d'amour est dominateur et irrespectueux!

29. Le jeudi 23 juillet 2015, 21:19 par Tournesol

A la duc d'Aumale.
Te en passant,nos amis les Mayas racontent qu 'en des temps très anciens,la nuit(grave)les vagins des femmes se barraient pour bouffer le mais,ce qui nuisait beaucoup aux récoltes!Une nuit,un insomniaque remarqua le manège et pour éviter qu'il perdure,il fut décide de clouer les vagins sur leurs propriétaires légitimes (les femmes,pas leurs époux on va pas relancer la polémique)et ce clou,Be,c'est le clitoris!

30. Le jeudi 23 juillet 2015, 22:54 par fifi

@Tournesol : Les Mayas ont disparu, ce n'est pas étonnant et c'est bien fait pour leur gueule. " On ne tape pas sur une femme même avec une fleur." C'est toujours les gonzesses qui trinquent depuis la nuit(grave) des temps. Ils sont tous morts les Mayas, même Maya l'abeille.

31. Le jeudi 23 juillet 2015, 23:01 par fifi

Pour sur que c'était mieux avant, puisqu'on l'a vécu, et que de demain, on en sait rien, qu'on ne peut pas en parler avant: en clair, je vous en parlerai dans deux jours et là, je pourrai vous dire si demain était mieux qu'hier. Heu, l'autre d'avant. Au lit fifi.

32. Le jeudi 23 juillet 2015, 23:07 par fifi

Au fait, ces motos s'appellent " Sanglas "parce qu'elles n'ont pas de bulle-moto. Bon, ce coup là, j'y vais.

33. Le dimanche 26 juillet 2015, 09:12 par Tournesol

Dans la série c'était mieux avant,aviez vous remarque que la forme des pyramides PROUVE qu'en Égypte déjà,les ouvriers travaillaient de moins en moins.

34. Le dimanche 26 juillet 2015, 09:12 par Tournesol

Dans la série c'était mieux avant,aviez vous remarque que la forme des pyramides PROUVE qu'en Égypte déjà,les ouvriers travaillaient de moins en moins.

35. Le dimanche 26 juillet 2015, 09:13 par Tournesol

Tremblote du matin ralentit le pèlerin

36. Le dimanche 26 juillet 2015, 10:15 par Liaan

@Tournesol : Y'a plus qu'à rallumer la chaudière.