Ce devait être poulet

C'était décidé. J'allais préparer un poulet au four. J'allais le manger avec des pommes de terre sautées dans de la graisse de canard. Et voilà qu'en rentrant chez moi, tout à l'heure, j'ai changé d'idée.

Sur le bas côté, des petites taches jaunes. Des girolles ! Je m'arrête. Il n'y en a pas beaucoup mais tout de même assez pour que j'aie l'idée de préparer une omelette à la place du poulet. Je vais faire très simple. C'est ça qui est bien avec les bons produits, il n'y a pas besoin de trop les travailler. Pour conserver le goût si fin de la girolle, à mon avis, il faut juste un peu de beurre et de sel. Un soupçon de poivre si on veut mais ce n'est vraiment pas une obligation. Juste les faire fondre dans du beurre en attendant que l'eau s'évapore bien et ajouter les œufs juste mélangés, pas battus. Faire cuire jusqu'à ce que l'omelette soit bien baveuse et se régaler aussitôt, avec du bon pain. Je vais tout de même faire des pommes de terre sautées parce que j'aime ça.
Maintenant, le risque, c'est que ce ne soient pas des girolles que j'ai trouvées. Dans ce cas, peut-être, ce billet est le dernier billet du blog. Au moins, vous saurez de quoi je serai mort et vous garderez en tête qu'il ne faut pas jouer avec les champignons quand on y connaît rien.

Un commentaire à ajouter ?

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Répondez et vous serez entendu.

Haut de page